Linafoot D1 : Lubumbashi Sport payé pour tenir l’AS VClub en échec ?

Auteur d’un match presqu’héroïque face à l’AS VClub lundi, au stade des martyrs, le FC Lubumbashi Sport aurait été payé pour accomplir cette tâche extrêmement difficile au départ. Mais par qui ? Nul ne le sait. Chaque jour, le championnat de la RDC offre des nouveautés, certaines sont devenues habituelles. Entre déboires administratifs des clubs et délits de corruption dont sont souvent accusés les arbitres et même les équipes, un football terni, éhonté, en retard de beaucoup d’années sur d’autres pays.

Mwamba Gento, coach de Lubumbashi Sport, a déclaré après la rencontre face aux Dauphins Noirs que, son équipe avait l’objectif de barrer la route de la victoire à VClub, pour ainsi bénéficier d’une prime promise par bienfaiteur. Ce personnage anonyme, principale motivation des Kamikazes (déjà relégués) pour leur nul miraculeux devant l’ASV, n’est pas connu, du moins jusqu’à présent. Mais on en sait un peu plus sur la cagnotte promise aux Rouges et Blancs. 60.000 $, pour faire obstruction à Vita Club, l’empêcher de finir deuxième et avoir la possibilité de jouer la Ligue des Champions la saison prochaine. Encore une révélation du coach des Kamikazes.

Difficile de dénicher l’identité de l’auteur de la promesse. Tout de même une nouvelle qui va encore faire tâche à cette fin de saison complètement huilée. L’idée a beau être légitime, comme s’en justifie Mwamba Gento, car ce n’est pas interdit étant permis. Mais dans un football qui transpire la corruption et le trafic d’influence, cela risque de toucher les sensibilités et envenimer la situation, même s’il ne s’agit à première vue que d’une prime à la victoire, cautionnée même dans le football espagnol.

Isaac B’ampendee /Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer