Vidiye Tshimanga, ancien président de DCMP, « piégé » par des faux investisseurs

Ancien président de DCMP et actuel conseiller stratégique du président Félix Tshisekedi, Vidiye Tshimanga est impliqué dans une affaire de trafic d’influence et de corruption suite à un « piège » de faux investisseurs. Il a démissionné de son poste à la Présidence de la RDC.

Dans une enquête du quotidien suisse, le Temps, l’ex-homme fort du Daring a, dans une série de vidéo enregistrée à son insu, négocié pour l’installation des investisseurs dans le secteur minier.

« Si nous faisons des affaires ensemble, je prendrai mon… pourcentage de l’investissement et je gagnerai de l’argent », a-t-il déclaré dans une des vidéos. « Si je demande [au président] quelque chose, il donne. Moi, c’est le président… Le président ne fait pas d’affaires [directement] ».

Ce vendredi, l’ancien président de DCMP a démissionné de son poste de conseiller spécial du chef de l’État Félix Tshisekedi. « Suite au scandale suscité par l’article orienté de l’OCCRP, daté de ce jeudi 15 septembre 2022, je me vois dans l’obligation éthique de vous présenter ma démission de la fonction de Conseiller spécial du Chef de l’État », a-t-il écrit.
Il promet de « faire la lumière sur les commanditaires de ce montage grossier » et fera usage « d’un enregistrement qui contredit le sens qu’ils ont voulu donner à mes propos sortis de leurs contextes ».

FootRDC

Vous pourriez aussi aimer