CAF C1 : Un vendredi du péché permis pour l’AS VClub

Date:

Le fond d’une douleur mal digérée cache si souvent l’envie de rendre la pareille à son auteur. Rester à terre pendant que passe l’oppresseur appartient à ceux qui ont choisi d’être faibles, pourtant, ils n’existent plus dans la vie réelle. Ce vendredi, l’AS VClub sera en face de son oppresseur, on dirait même, de l’assassin de son bonheur ; le Raja Casablanca.

Les Dauphins Noirs reçoivent les marocains, presqu’un an jour pour jour après la finale de la Coupe de la CAF perdue en score cumulé (4-3). L’histoire d’un rêve brisé par un but de différence. L’AS VClub sur un parcours qui reflétait l’image d’un champion était tombé de haut au dernier combat, face au Raja de Lema Mabidi. Les 45 ans d’attente d’un titre africain en finiront prolongés. Les Casablancais dominaient les Kinois (3-0) à l’aller et se refusaient de quitter le stade des martyrs sans marquer un but au retour. L’enthousiasme et la volonté de remonter la pente n’avaient pas suffi le 05 décembre 2018 pour couronner l’ASV, victoire (3-1) mais le titre file au Royaume Chérifien.

Un vendredi du péché autorisé !

Les saintes écritures prônent une attitude de tolérance, de tempérance, même vis-à-vis de ceux qui vous font du mal. Elles vont loin en recommandant de tendre l’autre joue à celui qui vous a giflé à la gauche. Mais dans le sport où Pelé est roi, Ronaldo christ et Lionel messi, il n’en est pas ainsi. Ici la vengeance est un plat qui se mange chaud, et toutes les occasions de se venger sont des opportunités de la vie, qui procurent un sentiment de mieux être, une fois arrivé !

Ce vendredi, la vengeance dans tous ses sens est permise à l’AS VClub. Les souvenirs noirs du passé récent trottent encore dans les têtes de joueurs, car beaucoup étaient là l’an dernier, fondus en larmes, mouillés par la pluie, et les insultes de leurs propres supporters, au soir de la consécration du Râja au stade Kamaniola. Difficile de tourner une page si sombre d’une histoire qui aurait pu être sujet glorieuse si les choses s’étaient passées autrement. VClub n’a pas d’excuse en recevant les coéquipiers de Fabrice Ngoma ce vendredi. Sur un comte qui compte pour la revanche ou le ridicule, les Moscovites ont un choix. Mais ont-ils vraiment les arguments nécessaires pour rendre la monnaie de la pièce au super-champion d’Afrique 2019 ? Qu’importe ! l’esprit et la rage peuvent répondre là où la technique et la logique s’éffritent…

Un vendredi du rachat !

En plus de la vengeance à prendre sur le Râja, il y a aussi, une opération rachat à mener par l’AS VClub. Les Dauphins Noirs ont à mainte reprise déçu leurs fans en Linafoot depuis le début de la saison. Cette forme désillusionniste les a suivis même au nord de l’Afrique pour la première sortie en phase des groupes de la Champions League. Défoncés tactiquement par les Canaries de la JS Kabylie, VClub a laissé sa peau au pays Riyad Marhez (1-0). Le Râja c’est justement un adversaire contre qui l’AS VClub peut se réconcilier avec ses fanatiques qui n’en peuvent plus de quitter tous les jours le stade et la télé, tête baisse.

Les hommes de Florent Ibenge ont une carte à jouer face aux marocains. Il y va aussi de leur survie dans ce groupe qualifié de la mort. Une victoire est plus que jamais importante, ça permettra d’oublier temporairement que, le nom du prochain adversaire. Un mauvais résultat de l’AS VClub (nul ou défaite) froissera ses espoirs de qualification déjà à la deuxième journée, car contre le tenant du titre Espérance de Tunis en double confrontation, ce n’est jamais gagné, perdre apparaîtra alors comme une chance.

Le match de ce vendredi, est celui entre des loosers. Le Râja a également perdu sa première rencontre à domicile (0-2) contre les Tunisiens qui espèrent toujours. Voilà un argument qui rend ce match plus compliqué pour les deux équipes comme l’ont reconnus les deux coaches en conférence d’avant-match ce jeudi à Kinshasa. Dans tous les cas, c’est l’avenir et l’honneur de l’AS VClub qui sont mis en jeu dans sur son territoire.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Mazembe-Al Ahly : « Nous n’avons pas droit à l’erreur à Kamalondo » Moïse Katumbi

Pour la manche aller de demi-finale de la League...

Linafoot : Vita Club, l’envie de la frustration du classico sur Les Aigles du Congo

L'Association Sportive Vita Club a pris un train de...

Linafoot : Mazembe fait chuter VClub dans le Clasico

Le TP Mazembe continue sur sa lancée en Play-offs....