CAF Inter-clubs : Le Daring à la ramasse, Vclub à la trappe, Maniema Union insuffisant.

Date:

Week-end de mauvais goût à ceux qui ont choisi le football congolais comme sujet de joie. L’opprobre et la désolation s’en sont mêlés à leur faveur dans le trou d’un espoir dissipé en un temps déplaisant.

Le Congo a beau être une nation représentée par quatre ambassadeurs dans deux tournois reflet de la grandeur du continent. Face à une telle envie d’aller loin sans se préparer aux défis et obstacles du parcours, les écuries congolaises ont bu le calice jusqu’à lie. Une seule a évité le cataclysme facilité par une inquiétante mollesse et une absence dans le forum de ceux qui gagnent en aller et retour.

Vclub dos au mur

La volonté n’a pas suffi. Ils y ont cru, peut-être trop se passant des principes qui abritent la réalité du foot ; concentration maximale quand on veut gagner un match. Les poulains de Florent Ibenge sont tombés dans leur propre piège. En donnant aux marocains la capacité de réaction, l’équipe de Kinshasa ne pouvait pas espérer mieux. Nul (2-2), conséquence ; pas de phase retour de Ligue des Champions pour les protégés du Général Amisi Tango Four à qui la C2 réserve un bel accueil.

Le Daring monotone et héliophobe

Parti d’une ambition étonnement inadéquate à ses forces, le Daring Club Motema Pembe est tombé sur une équipe tirée de l’anonymat par la soif de déjouer les pronostics. Deportivo Niefang, un nom qui ne disait rien au départ mais qui a fait mal à l’arrivée. Incapable de gagner à la maison, morbide à l’extérieur, déplumé par l’impétueux vent équato-guinéen, les Verts et Blancs ont bien mérité leur sort.

L’expérience des grandes compétitions manque encore à l’équipe d’Hassan Abdallah. Le chantier Imana est loin et très loin de se terminer.

Maniema Union puni par les 30 minutes du match aller

Présenté comme un agneau amené à l’abattoir Algérien, le club de la ville de Kindu est allé jouer va-tout au nord de l’Afrique en décrochant un bon résultat mais insuffisant pour sa qualification. (1-1) sur la pelouse de l’USMA, il fallait le faire. La formation de la RDC quitte la compétition tête haute, sans défaite et gardera les mauvais souvenirs du match aller où elle s’offrait le plaisir d’encaisser deux buts dans les trente premières minutes.

Cette vague d’élimination associée à l’échappée belle de Mazembe au Mozambique font le total reflet d’un football congolais perdant petit à petit de son piquant, ses stars s’obscurcissent, ses clubs s’endorment à la place publique et l’inertie des dirigeants ne fait les affaires l’unanimité de ceux qui s’en délectent.

Footrdc.com


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Linafoot : Vita Club, les espoirs africains évanouis

L’Association Sportive Vita Club n’a plus son destin en...

AS VClub : ça sent bon pour l’arrivée d’un gardien gabonais promis de toucher un gros salaire

Ça traîne encore dans les tuyaux mais tout pourrait...

Infos FootRDC : le DCMP réclame 200.000 USD à la FECOFA

Vainqueur de la 56ème et de la 57ème édition...

Linafoot : même infériorité numérique, Lupopo résiste à VClub

À l'image du match aller à Kinshasa, le FC...