CAN 2023 : la Côte d’Ivoire, miraculeuse, affrontera la RDC en demi-finale

Date:

La Côte d’Ivoire est touchée par la grâce. Après s’être qualifiés miraculeusement pour les huitièmes de finale de la CAN, après avoir éliminé aux tirs au but le Sénégal alors qu’ils étaient encore menés en fin de match, les Éléphants ivoiriens ont décroché leur place en demi-finales au bout des prolongations, samedi 3 février, contre le Mali (2-1 a.p.). Une victoire acquise dans les toutes dernières secondes grâce à un but d’Oumar Diakité.

Pendant que les supporteurs ivoiriens présents au stade de la Paix de Bouaké exultaient suite à ce but, l’attaquant rémois quittait la pelouse en pleurs. Oui, il venait de qualifier son équipe pour le dernier carré d’une subtile talonnade, sur l’ultime action du match (120ᵉ+1). Mais en retirant son maillot pour célébrer son but, Diakité a reçu un deuxième carton jaune, synonyme d’expulsion et de suspension pour la demi-finale contre la République démocratique du Congo.

Les Ivoiriens ont donc disputé les dernières secondes à neuf, car Odilon Kossounou avait été expulsé en première période. Le défenseur ivoirien a vécu 45 premières minutes cauchemardesques, en concédant d’abord un penalty. Yahia Fofana a alors maintenu les Ivoiriens en vie en repoussant la tentative d’Adama Traoré (17ᵉ). Juste avant la pause, Kossounou était ensuite exclu pour un deuxième carton jaune, pour une faute sur Lassine Sinayoko (43ᵉ).

Heureux d’être encore à égalité, les Ivoiriens ont une énième fois dans cette CAN flirté avec le vide, lorsque Nene Dorgeles a donné l’avantage aux Aigles. L’ailier malien de 21 ans, né en Côte d’Ivoire, n’a pas célébré face à la patrie de sa mère malgré une frappe enroulée splendide de 25 mètres (71ᵉ). C’était avant une première fin de temps réglementaire de folie, avec l’égalisation ivoirienne de Simon Adingra (90ᵉ), qui venait tout juste d’entrer en jeu.
Après ce premier miracle, alors que tout portait à croire que la qualification se jouerait aux tirs au but, un second s’est produit avec ce but de Diakité. Vainqueurs à deux reprises de la CAN, en 1992 et 2015, les Éléphants rêvent désormais d’un troisième sacre et d’un destin encore inenvisageable il y a une dizaine de jours, après la déroute face à la Guinée équatoriale (4-0). Aux portes de la finale, la victoire semble tout proche. Les joueurs d’Émerse Faé, sélectionneur propulsé à son poste en cours de compétition et déjà élevé au rang de héros de la nation, devront d’abord se défaire de la RD Congo en demi-finales. Avec ou sans miracle.

FootRDC avec Le Monde

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

CAF LDC : Les huits clubs qualifiés pour les quarts de finale connus

La sixième et dernière journée de la phase de poules de...

CAF LDC : Florent Ibenge et Al Hilal, le quart est un graal

Le miracle n’a pas eu lieu pour Florent Ibenge...

CAF LDC : Inonga, Fabrice N’goma et Simba SC en quart

Simba Sport Club de la Tanzanie a joué jusqu’au...

CAF LDC : Fiston Mayele voit double, Pyramids s’en sort avec un nul devant Nouadhibou

Les Mauritaniens ont joué à fond le match en...