Coupe de la CAF : les statistiques du « prenable » Al Masry à domicile

Le TP Mazembe affronte son adversaire le plus coriace, sur le papier, dans le groupe C ce dimanche. A quelques heures du coup d’envoi de la rencontre, 16h GMT, une analyse des performances du club égyptien ressort une évidence : à domicile, Al Masry accuse des lacunes qui le rendent « prenable ».

En 2022, Al Masry a livré 7 matchs, dont 4 à domicile, les Aigles n’en n’ont remporté qu’un seul pour 3 nuls et 3 défaites. Leur seule victoire date du 20 janvier face à Pyramids FC, à l’extérieur (0-1). Les hommes de Maher Ali ne sont pas dans la forme de leur vie et sont loin de l’équipe qui posaient de problèmes à l’AS VClub en 2018 (0-0, 0-4 pour Vita à Kinshasa).

Inefficacité devant, friabilité derrière

6e du championnat, Al Masry a joué 4 matchs à domicile toutes compétitions confondues cette année. Le bilan reste famélique avec 2 défaites et 2 nuls au Borg El Arab, où le club dispute ses matchs « at home ». Dans son stade, lors de ses 4 derniers matchs, Al Masry a marqué 2 buts et en a encaissé 7. Les attaquants de Mazembe savent où appuyer pour faire mal.

L’autre faiblesse du club, c’est son incapacité à trouver la faille. Le meilleur buteur de Al Masry, le milieu de terrain Ali Hassan, ne compte que 3 buts cette saison. Il est suivi de Marei Amr et Hamoudi Ahmed, tous deux attaquants avec 2 buts à leur compteur. En Premier League égyptienne, le club affiche, après 8 matchs cette saison, un bilan offensif de seulement buts marqués. Pas de quoi aire peur a une défense de Mazembe qui n’a pris que 3 buts en 17 matchs de Linafoot et aucun en 3 matchs de la Coupe de la Confédération.

En Égypte, Al Masry est 13e au classement des équipes selon les matchs livrés à la maison, contrairement à la 3e place quand elle évolue loin de son antre. Lors de ses 7 matchs en 2022, Al Masry n’a marqué que 5 buts et en a concédé 10, le double. Une moyenne de 0,71 but marqué et 2 buts encaissés par match. Un chiffre qui rappelle la frilosité de son secteur défensif et l’inefficacité de l’attaque : à chaque but marqué, Al Masry en prend deux. Franck Dumas si vous nous lisez…

Source chiffres : Flashscore et Soccerway