Lupopo : Sur le chemin de la résurrection

C’est une épopée riche en spectacle fournie par les Cheminots de Lupopo en cette 23 ème campagne de la Ligue Nationale de Football dans sa conférence centre sud. Les viets dans un silence, sans fanfare avec un maître à sa tête, Bruno Bla, se sont trouvés le rang qui étaient le leur.

Longtemps dans l’ombre du TP Mazembe, son rival éternel, asphyxié par les querelles intestines, diminué par l’instabilité à tous les niveaux, Lupopo a fait face à toute sorte d’attaque.

D’un échec en Coupe du Congo à une réussite en Linafoot

« C’est sur les défaites les plus cruelles que se bâtissent un avenir meilleur » dit-on ! Cette citation a semble-t-il trouvé tout son pesant d’or dans la famille Lupopo. Après une campagne ratée en Coupe du Congo, Les viets dans un silence cathédral, loin de la fièvre de Lubumbashi, préparent la nouvelle saison sportive.

Les cheminots se restructurent, Lupopo se montre agressif sur le marché des transferts. Un entraîneur de classe est séduit par le projet du Président Faustin et de son comité. Le projet est alléchant, sans réticence les jeunes académiciens rejoignent Lupopo.

Aux côtés des rescapés du groupe qui a pris part au 53 ème numéro de la Coupe du Congo, un noyau se constitue, une équipe forte ! Sous la direction de l’architecte en chef, Bruno Bla, l’œuvre voit jour.

Et ce regain de semblant en Amical ?

Le président Faustin et son comité lors de la présentation des Joueurs du FC Lupopo
Le président Faustin et son comité lors de la présentation des Joueurs du FC Lupopo

Après 45 jours de préparation, ce Lupopo fait son retour à Lubumbashi. L’effectif est présenté aux supporters du Club. Le stade de la victoire est plein, les futures stars du Club sont présentées aux fervents cheminots.

Ici, on a beau présenté les joueurs mais vite l’on veut les voir sur terrain. L’épreuve n’est pas facile pour ces cheminots qui doivent faire devant un public exigeant et capricieux. Les premières prestations du Club à Lubumbashi sont moins rassurantes. Victoire difficile contre Kilimandjaro et Panda en amical, Bla et sa troupe s’attirent critique.

Le réveil du géant.

Lupopo, critiqué débute sa campagne sans le bénéfice du crédit de ses fanatiques. Fort de son effectif, orgueilleux par son travail, Bruno Bla marque les points, s’impose devant les pirates Kamikazes de Lubumbashi Sport victoire de 2 contre 1. Alidor Kayembe et Ekole Jerry s’illustrent ce jour-là et portent Lupopo à la victoire finale. 3 points, le premier obstacle est franchi avec peine.

La prochaine étape, la locomotive Lumpas tombe sur du lourd, un adversaire aux ambitions qui dépasse les bornes, L’AC Dibumba. Sur papier le match ne ressemble en rien à une partie de plaisir pour les Cheminots, mais sur terrain c’est bien une promenade de santé pour les Viets qui s’offrent les scorpions de Dibumba en s’imposant par 3 contre 1 au bout d’une partie toute acquise à leur compte dans un stade qui chante à leur louange.

Au cours de la troisième sortie du Club, c’est un Lupopo conquérant, en pleine possession de ses moyens qui affronte le promu, Ecofoot Katumbi au stade Kibasa. En donneurs des leçons, Lupopo, au terme d’une domination sans concession domine les Écoliers par un score de 2 buts à 0. Les viets retrouvent leur gloire, Lupopo se montre plus que sérieux, Lumpas intraitable.

Une défaite, Lupopo se remet alors en marche

Dans le Kasaï, Lupopo s’en va à la conquête des 6 points dans l’antre de Tshikisha. Ici les viets, décomplexés, offrent une farouche opposition au Club local de Sanga Balende. Plein de caractère, Lupopo s’incline par 2 contre 3 à Mbuji-Mayi et fait forte impression face à Sanga Balende.

Un accident de parcours face à Sanga Balende vite oublié par les Lumpas lorsqu’Alidor Kayembe se montre décisif à Mbuji Mayi face à Océan Pacifique et permet aux viets de renouer avec le succès.

Lubumbashi, une autre étape à conquérir !

Avec une moisson suffisante à Mbuji Mayi, Lupopo est à la conquête de Lubumbashi. D’abord dans classic face aux Salesiens de Don Bosco puis dans le derby de Lubumbashi contre son rival éternel, le TP Mazembe.

Face à ces deux oppositions, Lupopo réalise deux bons nuls vierges. Lupopo s’installe alors confortablement au deuxième loge du classement dans cette conférence centre sud en Ligue Nationale de Football, Bla assure, Kayembe Alidor assume son statut de patron de la ligne d’attaque, Makambo Héritier signe son comeback au sein du Club.

Face à Tshinkuku et Bazano, Lupopo ne tremble pas

Pour rendre l’utile à l’agréable, Lupopo ramène de Kananga une victoire face aux Corbeaux Kanangais en panne de décollage devant les viets. 1 but à 0, Lupopo arrache les 3 points. Pour terminer en beauté, plein d’orgueil, Lupopo fait de Bazano une patte à broyer. Sans peine, les cheminots l’emportent par 5 contre 2 et finissent en douceur la première moitié du championnat.

Avec 20 points à une unité derrière le TP Mazembe, les cheminots sont plus que jamais candidats sérieux à la prochaine étape du championnat, les Playoffs. Lupopo vit, Lupopo est en vie !

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer