Échos +243, Belgique : Dieumerci Ndongala accusé à tort du vol de habits dans un magasin de luxe !

Dieumerci Ndongala, international congolais et ailier du Racing Genk, a été victime d’une grosse mésaventure ce mardi. Alors qu’il faisait des courses pour ses enfants dans un magasin de vêtements H&M Customer Service, l’ancien du Sporting de Charleroi et du Standard de Liège a été accusé de vol par l’une des travailleuses du magasin. Ensuite, il a été interpellé par des services de police. Ndongala, 28 ans, a d’abord cru à une caméra cachée. Il a pu quitter le magasin quelques minutes plus tard après que la Police se soit rendu compte de son innocence.

Au micro de RTBF, l’international congolais s’est dit humilié et choqué par cet acte que plusieurs qualifient de raciste.

« La responsable du magasin est arrivée, je lui ai demandé si elle m’a vu voler quelque chose. Elle répond que non… mais qu’ils ont trouvé plein d’étiquettes de vêtements détachées et qu’ils pensent que c’est moi. C’était une grosse humiliation, c’est la première fois que ça m’arrive dans cette ville-là. Je suis extrêmement choqué. En montrant ma vidéo sur les réseaux sociaux, j’ai compris que ça arrivait tous les jours à pas mal de gens », explique Ndongala.




L’ancien du Standard se veut toutefois plus fort que cette rocambolesque situation. Il compte profiter de sa notoriété pour dénoncer les faits. « Je veux que cela cesse, qu’on ait aussi la liberté de faire ce qu’on veut, dans le bon sens du terme bien sûr. Je veux pouvoir faire mes courses ou aller manger dans un restaurant tranquillement, sans qu’on me dévisage », poursuit-il. Une situation qui n’est pas loin de rappeler le calvaire de milliers de joueurs qui affrontent chaque jour des actes de racisme.

Elisha Iragi/Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer