Affaire Renaissance : la FÉCOFA jette du pavé dans la mare !

Le FC Renaissance du Congo peut trembler. Alors que la LINAFOOT venait de lever sa sanction sur le club Fibo, le club kinois ne serait toutefois pas en dehors des collimateurs des instances sportives. Au sortir d’une réunion entre les dirigeants de la fédération, le ministère de sport et la LINAFOOT, Bobo Bondembe, le vice-président de la FÉCOFA, a lâché une petite bombe qui jette du pavé dans la mare.

Interrogé sur la décision finale des instances et une possible levée des sanctions, le vice-président de la FÉCOFA a déclaré « Non (à la levée des sanctions NDLR ). Il ne faut pas aller trop vite. Je dis que le ministre nous a donné ses préoccupations et nous allons examiner le cas avec la LINAFOOT ». Une réponse qui sonne comme épée de Damocles sur le club rennais. Les sanctions seraient, sans exclusion, seraient donc toujours à l’ordre du jour.

Bobo Bondembe a aussi précisé que lors de ladite réunion, le ministre de sport voulait s’enquérir de la situation d’un dossier brûlant. La LINAFOOT a expliqué au ministre ses préoccupations et ce dernier a laissé du temps pour un examen approfondi du dossier. Une prochaine réunion entre les trois parties devrait se tenir dans quelques jours pour mettre les points sur les i. A suivre…




Elisha Iragi/Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer