Maroc : Les dessous de la mise à l’écart de Dark Kabangu par le Raja (Exclusif)

Date:

L’attaquant Congolais du Raja Club Athletic, Dark Kabangu, n’a pas été retenu dans le groupe du Raja qui va affronter vendredi 18 mars, en Afrique du Sud l’équipe d’Amazulu FC, dans le cadre de la 5ème journée de la phase des groupes de la Ligue des Champions Africaine.

Ce qui sonne telle une déception pour celui qui a rejoint les Verts et Blancs de Casablanca il y a quelques mois, en provenance du FC Saint Eloi Lupopo. Contrairement à ce qui se raconte depuis mercredi 16 mars au sujet de son absence en Afrique du Sud, Footrdc.com vous révèle ce qui s’est exactement passé pour que l’International Congolais se retrouve en marge du groupe convoqué pour ce match.

L’arrivée d’un nouvel entraîneur

Arrivé au Raja sur demande du technicien Belge, Marc Wilmots, limogé depuis… Dark Kabangu n’a pas la confiance du nouvel entraîneur, Rachid Taoussi, qui a pris la tête du staff technique de cette formation le 28 février dernier. Et si son efficacité devant le but depuis quelques matches était la cause… Le dernier match de l’attaquant congolais avec le Raja remonte au 12 mars dernier, en Guinée Équatoriale face à Horoya AC. La défaite (2-1) de son équipe, n’a fait qu’empirer sa situation.

Il y aurait des tensions avec son coach

En plus de l’aspect purement sportif, des sources dignes de foi, nous révèlent que, Dark Kabangu n’est pas en odeur de sainteté avec son nouvel entraîneur. Lors d’une séance d’entraînement avant le déplacement en Afrique du Sud, ce dernier (coach du Raja Casablanca) parlait en Arabe au moment de faire comprendre aux joueurs la construction des phases offensives, pourtant, il a la maîtrise de l’Anglais.

Dark n’y comprenait donc rien, et n’avait pas du tout apprécié l’attitude de son coach, ajoutent nos sources. Il l’aurait fait savoir à certaines personnes au club dont son capitaine, mais pas de retour satisfaisant. Un climat de méfiance s’est alors installé entre le joueur et son coach. Sûrement l’une des raisons (si pas la principale) de la non-convocation du Congolais pour le match des Aigles Verts au pays de Mandela.

La Raja en pince pour la jeunesse

En outre, la méthodologie de travail du nouveau coach du Raja, Rachid Taoussi, est en majeure partie basée sur la jeunesse. Plusieurs privilèges notamment de temps de jeu, seraient accordés aux jeunes sortant du centre de formation. Cela devrait sans doute être la vision des dirigeants Rajouis. Une vision qui crée déjà de remous et des frictions au sein de l’équipe. Dark Kabangu en est l’une des victimes. Mais l’international congolais ne compte pas baisser les bras. Il sait maintenant qu’il doit se battre seul avec son talent, et retrouver son efficacité, pour espérer bouleverser les plans de son coach.

En attendant, Kabangu Kadima prend son vol ce jeudi pour Kinshasa. L’international Congolais va passer trois jours dans sa ville natale, pour se faire soigner de sa cheville. Il rentrera au Maroc le 20 mars courant.

JMM

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Mercato : top 10 des Léopards ayant opté pour des clubs exotiques

Les joueurs congolais qui peinent à se faire une...

Mazembe-Al Ahly : « Nous n’avons pas droit à l’erreur à Kamalondo » Moïse Katumbi

Pour la manche aller de demi-finale de la League...

Échos +243 : la surprenante destination exotique de Chadrack Muzungu

À 26 ans, Chadrack Muzungu Lukombe va découvrir un...