Léopards : Aaron Wan-Bissaka bientôt dans la tanière, toute la vérité à savoir

Date:

Le nom d’Aaron Wan-Bissaka est, depuis quelques jours, remonté à la surface comme potentiel prochain renfort de l’équipe nationale de la RDC. Ça fait de nombreuses années que le défenseur de Manchester United est courtisé par la FECOFA, mais que sa décision n’a jamais été connue. Entre l’attente d’une convocation chez les Three Lions, et l’hésitation de rejoindre les Léopards, voilà Wan-Bissaka sans une cape internationale, à 26 ans. Son dossier est un serpent de mer. Lassant, quelques fois frustrant.

Approché et repoussé !

À chaque publication de la liste de sélectionnés de la RDC ou de l’Angleterre, bien de sportifs congolais n’ont d’yeux que pour Aaron Wan-Bissaka. Des questions trottent dans la tête ; sera-t-il appelé par l’Angleterre, ou cette fois, il apparaîtra sur la liste des Léopards ? Rien de tout ça, jusqu’à présent. Mais son indécision prolongée a laissé une marge à la RDC.

Selon des informations rapportées par plusieurs sources, sur les réseaux sociaux principalement, Bissaka aurait finalement donné son accord à Sébastien Desabre pour rejoindre la tanière congolaise. Une info diluée par une autre parue à travers le même canal, affirmant que, malgré le souhait du joueur de porter le maillot tricolore de la RDC, la FECOFA lui aurait fermé la porte, puisque, soutiennent les mêmes sources, il n’y plus de place pour lui, il a pris beaucoup trop de temps à se décider. Il y a du vrai et du faux dans ces allégations.

L’implacable réalité rattrape le joueur

À bientôt 27 ans et en fin de contrat avec Manchester United, l’ancien joueur de Crystal Palace n’est pas du tout emballé par l’idée de lancer sa carrière internationale dans un tel contexte. Il veut premièrement harmoniser sa situation professionnelle, se trouver un club, lui qui est en instance de départ du côté d’Old Traford, United n’envisage pas de prolonger son contrat. Selon les informations de Foot RDC, le rêve d’Aaron Wan-Bissaka a toujours été et reste défendre les couleurs de l’Angleterre, le pays qui l’a vu naître, grandir, le pays qui l’a formé jusqu’à devenir le footballeur qu’il est aujourd’hui. Jouer pour la RDC n’était pas dans un coin de sa tête, bien qu’il ait évolué chez les U20 congolais en 2015, affrontant comme par hasard du destin, l’équipe d’Angleterre de la même catégorie.

De ce qu’on apprend de sources dignes de foi, Bissaka n’a jamais été convaincu par le projet de la FECOFA, la raison de ses hésitations. Mais le natif de Croydon est clairement rattrapé par la réalité. Chez les Three Lions, il y a embouteillage dans le couloir droit de la défense . Entre Kyle Walker (Man City), Trent-Alexander Arnold (Liverpool), Reece James (Chelsea), et Kieran Trippier (Newcastle), l’on peut dire que Wan-Bissaka comprend que son heure anglaise ne sonnera peut-être pas, il va falloir déplacer les montagnes pour se faire une place dans cette équipe là.

Il n’y a plus deux choix à faire

Au demeurant, le latéral droit est sous les radars de Sébastien Desabre, des contacts directs ont été noués entre les deux hommes, d’après les informations en notre possession. Le vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise 2023 est ouvert à une venue chez les Léopards, mais toujours est-il que sa décision finale n’a pas été communiquée. Sans dire non, il aurait demandé encore un peu de temps avant de se prononcer, mieux, avant de venir.

Du côté de la FECOFA et de tous les acteurs impliqués dans la quête de binationaux, la confiance et l’optimisme ont grandi. Un retournement de situation est peu probable, le joueur est bien sur la route qui mène à la tanière des Léopards. Dans la configuration actuelle, seulement deux options sont à sa portée, répondre à l’appel de la RDC ou accepter de ne pas peut-être jamais avoir une carrière internationale. Le choix est clair !

« Le Congo ne doit pas être un choix par défaut »

Après avoir longtemps attendu l’appel de Gareth Southgate, sélectionneur anglais, Aaron Bissaka s’est rendu à l’évidence, à l’image de plusieurs joueurs binationaux, qui, à leur prime, boudent leurs pays d’origine, préférant attendre une convocation de leurs pays d’adoption. Les plus chanceux ont été convoqués dans les sélections européennes (Christopher Nkunku, Steve Nzonzi, Dodi Lukebakio…), d’autres ont vu ce rêve tourner au vinaigre. Ce sont ces derniers qui réalisent après, qu’ils peuvent être utiles quelque part, en Afrique justement. Et ils n’hésitent pas à venir dès qu’une occasion se présente. Une vieille pratique qui ne disparaîtra si vite tant que les sélections africaines n’apprendront à se faire respecter.

En 2021, Roger Itoto, alors ambassadeur de l’équipe nationale, accordait une interview à notre média, pour pester contre l’attitude des binationaux qui choisissent leurs pays d’origine faute de mieux. « Il faut déjà que les gens arrivent à comprendre c’est quoi l’équipe nationale ? Ça implique qu’il faut premièrement avoir l’amour du pays. Je ne regarde pas aux noms ou aux grands clubs dans lesquels évoluent les joueurs. Je fais avec ceux qui ont en eux l’amour du pays. Quand on t’approche, il faut qu’on sente que tu es patriote et que tu as vraiment envie… » nous confiait l’ancien international congolais, sans langue de bois. « Si tu es un bon joueur, tu as des qualités, c’est bien, on est fier. Mais quand on vient vers toi plusieurs fois et que tu ne veux toujours pas, on te laisse. On ne va pas se rabaisser » avait-il insisté.

Faux, la FECOFA n’a pas recalé Wan-Bissaka

Comme énoncé dans les précédentes lignes, les rumeurs sur un prétendu refus de la FECOFA d’accueillir Aaron Wan-Bissaka ont également alimenté la toile, à côté de celles de son oui donné à Sébastien Desabre. Ce n’est pas la vérité. La FECOFA n’a pas fermé la porte au joueur, loin s’en faut. À ce sujet, l’ancien Léopard, Gabriel Zakuani, aujourd’hui coach adjoint de l’équipe nationale U21, a démenti cette info, réagissant à une publication fait sur le compte X de African Hub. « Fake news, je n’ai aucune idée d’où vous tirez vos informations, j’ai été fortement impliqué dans ces interactions et ce n’est certainement pas le cas. »
https://x.com/gabs50zakuani/status/1771865943850770532?s=46

Plus que jamais, Aaron Wan-Bissaka est proche de rejoindre les Léopards. Si son avenir en club est réglé avant la trêve du mois de juin, il y a de fortes chances que le joueur formé à Crystal Palace soit présent dans la tanière. Il sera sûrement un renfort de taille pour le secteur défensif de la RDC, en raison de son expérience dans le haut niveau, 6 ans pleins en Premier League.

Isaac Bampende

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Échos +243 : buteur insatiable avec Braga, Simon Banza fait mieux que Lewandowski, Haaland et Bellingham

Au royaume des buteurs des championnats européens, le nom...

Linafoot : « Nous allons jouer pour gagner », Jean-Claude Loboko prévient Lupopo

Le Franco-Congolais, Jean-Claude Loboko est apparu, samedi 13 avril...

Linafoot : « Lupopo n’a jamais eu d’adversaire facile », Mohamed Magassouba

La phase retour des Play-offs en Ligue Nationale de...