Mondial 2022 : le Brésil, l’immense favoris, éliminé par la Croatie

Poussé en prolongation par la Croatie, le Brésil a continué à attaquer, et a finalement trouvé la faille par Neymar, à l’issue d’une jolie action collective (105e+1). L’attaquant du PSG a ainsi égalé Pelé et son record de but pour la Seleçao (77). Mais alors qu’ils avaient un avantage à décisif à conserver, et qu’ils le faisaient plutôt bien jusque-là, les Brésiliens sont repartis à l’offensive en toute fin de prolongation, avec six joueurs, mais ont perdu la balle, laissant les Croates partir en contre face à quatre défenseurs. Mislav Orsic en a profité pour trouver Bruno Petkovic, dont la frappe a été déviée par Marquinhos, trompant Alisson, sur la première frappe cadrée croate de la partie (117e).

Aux tirs au but, les Croates avaient l’avantage de l’expérience. Nikola Vlasic a inscrit le premier penalty, avant que Rodrygo ne voit le sien arrêté par Dominik Livakovic, spécialiste de l’exercice, en très grande forme. Lovro Majer, Luka Modric et Mislav Orsic ont ensuite marqué les leurs, tout comme Casemiro et Pedro pour le Brésil. Marquinhos, déjà malheureux sur l’égalisation, avait la balle de l’espoir pour la Seleçao au bout du pied, mais a envoyé son tir sur le poteau, éliminant le Brésil.

La Croatie se qualifie donc pour les demi-finales de la Coupe du monde, comme en 1998 et 2018 (les bons souvenirs). Quant au Brésil, il est éliminé pour la quatrième fois en quarts de finale sur les cinq dernières Coupes du monde.

Le Monde

Vous pourriez aussi aimer