Édito : Mazembe-VClub, l’histoire et les vestiges d’un Clasico au prestige perdu

Date:

Ce jeudi 10 mai, le TP Mazembe recevra l’AS VClub dans un Clasico retour de la phase des Play-offs de la Linafoot. C’est l’occasion pour notre rédaction de vous faire voyager au cœur de ce big match qui a longtemps captivé l’attention du public, afin de vous découvrir ce qu’il en reste.

Autre fois rencontre de haute voltige, un choc de gala entre deux clubs imposants, des monuments du football congolais, le prestige du Clasico TP Mazembe-AS VClub a fondu au cours de ces dernières années comme de la glace au soleil. C’était la bataille entre deux concurrents réguliers au titre, un heurt entre des stars, une immense rivalité, un combat pour l’honneur, celui des joueurs, des dirigeants, des supporters et de la ville, Kinshasa et Lubumbashi n’ont jamais été si éloignés quand Corbeaux et Dauphins Noirs étaient aux prises. Mais que reste-il de ce match bipolaire affublé, par extension, de « Clasico » congolais ?

Le Clasico à travers le temps !

Au début du 21e siècle, le mot Clasico n’existait donc pas. Le match le plus important n’était pas VClub-Mazembe, plutôt DCMP-Mazembe. À l’époque les Immaculés sont redoutables, et mettaient un véto inédit à la puissance de Mazembe. C’est la rivalité de ce temps-là, VClub n’est pas à la même table. Les données commencent à s’inverser à la fin des années 2007 quand Gabriel Amisi Kumba prend les rênes de VClub. Un événement qui précède de peu le début de la descente aux enfers du Daring Club Motema Pembe, qui, l’année d’après remportera tout de même le championnat.

En 2008 démarre une nouvelle page de l’histoire du foot congolais. L’AS VClub se donne les moyens de sa politique et change de dimension. Des joueurs sont recrutés à la taille des ambitions du club, les Moscovites bousculent brutalement la hiérarchie. Le Daring perd sa place de deuxième meilleur club du pays, au profit de son rival kinois. Et rapidement, naît une nouvelle rivalité, le costume d’ennemi juré du TP Mazembe convient aussi bien à l’AS VClub qu’au DCMP. Ainsi des matchs “couperets” entre Corbeaux et Dauphins Noirs traînent du monde, déchaînent des passions et suspendent le temps. Le mot Clasico voit le jour des années après.

L’entichement et l’euphorie du public, délice du Clasico

Au fil des années, le Clasico congolais, comme nous aimons l’appeler, a eu le mérite d’être un fait de société. Le match prépondérant, le plus impactant, validé par les supporters de deux clubs. Aucun fan du foot ne voulait se faire raconter cet événement, les stades avaient la garantie d’être remplis à chacun de ces rendez-vous, à Lubumbashi comme à Kinshasa. Même l’immense capacité d’accueil du Stade des Martyrs n’en était pas une quand l’AS VClub recevait le TP Mazembe dans la capitale.

Au cours de la décennie 2010-2020, la passion et l’entichement du public ont rendu ce match spécial. Il serait injuste d’ignorer le rôle accompli par les joueurs de deux clubs durant les années de gloire de ce Clasico. Ce fut le match des étoiles. Le TP Mazembe de Moise Katumbi collectionnait des stars comme des vêtements, et l’audacieux Tango Four ne se laissait pas faire, bien que n’ayant pas les mêmes moyens que son homologue Lushois. Les supporters étaient fiers de s’attrouper aux guichets des stades afin d’acheter le ticket qui leur donne accès au spectacle. Il était ce temps là, il faut l’avoir vécu pour mieux le narrer.

La prise en otage de la Linafoot

Dans chaque Clasico disputé, le spectacle était servi sur un plateau d’or, les deux équipes se titillaient inlassablement, les Corbeaux dominaient certes les débats mais les Vert et Noir n’étaient pas complexés. Ils sont d’ailleurs à l’époque, le seul club qui tient tête au dominant Mazembe, et capable de rompre son hégémonie sur la Linafoot. Durant les années de leur rivalité certifiée, soit de 2008 jusqu’à ce jour, aucun autre club n’a remporté le championnat national. DCMP, Lupopo et Sanga Balende totalement étouffés et dévorés par la présence du duo Mazembe-VClub. Ils se sont contentés des miettes.

L’AS VClub a mis la main sur le trophée de la Linafoot 4 fois entre 2010 et 2022. Et le reste des saisons, c’est bien le TP Mazembe qui s’offrait le titre national, soignant encore un peu plus son palmarès déjà impressionnant. L’on croirait ainsi à une prise en otage du championnat. Elle dure jusqu’à ce jour malheureusement, puisqu’aucune autre équipe n’est en mesure de poser son veto. Maniema Union s’y essaie si bien que mal depuis quelques années, mais sans y parvenir.

Que reste-il du « Clasico congolais » ?

Aucune peur à dire que le Clasico congolais est redevenu un match ordinaire opposant deux grands clubs du pays. Sa saveur est partie, son aura perdu, la passion et l’effervescence des supporters inhumées dans l’ombre de la baisse de niveaux de deux clubs. Il ne reste de ce Clasico que les vestiges d’un match spectaculaire, qui faisait rêver et saliver les amateurs du foot congolais, un choc de grande envergure, des émotions inqualifiables chez les supporters. Sur le terrain, la pression était intense, insupportable même pour les arbitres.

Aujourd’hui, rien de tout ça n’est visible. Non seulement les stades se sont vidés du public, mais le spectacle a également disparu du gazon vert. Sur les 3 dernières saisons, il est difficile de répertorier un Clasico ayant marqué les esprits du public. Le dernier en date remonte au 4 novembre 2018. Au Stade de la Kamalondo, l’AS VClub s’incline par 3-2 au terme d’une rencontre de folie, d’un ascenseur émotionnel inédit.

Les 3 Clasico qui suivront après vont se solder par un 0-0, avec un spectacle moche à mourir. À l’heure actuelle, le Clasico congolais voit sa valeur se diluer inexorablement. La pandémie à Covid-19 y est pour quelque chose, car, depuis cet arrêt brusque de compétition en 2020, plus rien n’a été comme avant. Les contre-performances répétées de Mazembe et VClub en compétitions africaines interclubs ont aussi bien contribué à gruger le prestige du plus grand match de la RDC.

Nos doigts croisés, dans l’attente éternelle de retrouver la vraie copie du Clasico congolais.

Foot RDC


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

AS VClub : sacrifier le présent pour un avenir incandescent, le plan secret d’Amadou Diaby

Investi président de l’AS VClub le 19 décembre 2023,...

Mercato : VClub officialise l’arrivée d’un ancien espoir belge d’origine congolaise

Le mercato est déjà lancé à l’AS VClub. Le...

Mercato : un Malien débarque à l’AS Vita Club

L'AS Vita Club a annoncé la signature de Boubacar...

Linafoot : Maniema Union plonge VClub dans le coma

L'AS Maniema Union est le nouveau bourreau de l'AS...