FC Renaissance, de la reconquête après la tempête

Ce qui ne te tue pas te rend fort, dit-on, le FC Renaissance dans l’œil du cyclone il y a quelques jours, n’a versé dans les travers, malgré la tempête soufflée sur lui par la Linafoot. Ce qui a été retenu contre lui (bien que réel) n’a été que poursuite du vent.

Le club de l’évêque Mukuna ramené dans l’élite sans faire pression, sa popularité et l’affluence de ses supporters dans les stades, sont les causes qui désarment les décideurs sur ce qu’on qualifierait d’indiscipline avérée du public Orange et Vert.

Dans la chaleur du stade Kamaniola, théâtre de ses contrefaçons, Renaissance en fait voir de toutes les couleurs à ses adversaires, du moins jusqu’ici. De la confiance retrouvée, l’orgueil d’un impunissable, l’audace de garder la tête haute, le FC Renaissance a pris la voie du sourire dans un trou des souvenirs embarrassants. La démission de l’entraîneur Papy Kimoto, embauché au FC Saint Éloi Lupopo a été sans doute, dure à digérer, mais le club au su la surmonter, en comptant sur son adjoint Pitshou Manza. Aujourd’hui (jusque-là), la direction se baigne dans un océan de raison.




Renaissance, un retour en puissance

De retour sur le terrain plus d’un mois après, le FC Renaissance a asphyxié le CS Don Bosco samedi dernier par (1-0). Les efforts des Salésiens de gâcher la première du relégué qui n’a jamais bougé, ont été vain.  Kasongo Ngandu, impuissant malgré quelques bonnes intentions de son équipe. L’actuelle star de l’équipe Imana Lote avait plié la rencontre. Trois points, qui ont fait appel à d’autres.

Dans la logique d’enchaîner des succès avant que les redoutables n’arrivent, les Renais se sont offerts une promenade de santé mercredi, face à l’AS Nyuki (3-0). Imana Lote encore buteur, tout comme Mohuta et Sidibé. Magnifique victoire pour remonter au classement et surtout devançant l’AS VClub, un des rivaux de la capitale.

La reconquête après la tempête !

Il n’en reste rien de stigmatisant après la tempête qui a secoué le club Orange. L’heure de repartir vers l’avant a sonné. Le FC Renaissance s’en remet à l’appui de son bouillant public pour arriver à ses fins. Avec des grands objectifs inscrits à l’instar des autres poids l’ours du championnat, le FC Renaissance est prêt à découdre jusqu’à a fin.

Huitième avec neuf unités en quatre rencontres, Renaissance voit midi à sa porte, respire la motivation qui manquait la saison dernière. Les hommes au centre de cette reconquête sont justement, Imana Lote, Mohuta Ngbande, Waka Bofafaka. Des talents auxquels se sont joints Yannick Tusilu, Buanga Simba… Les Renais reprennent la mesure, montent en dimension et repartent au combat mortel d’arracher une place qualificative en Coupes d’Afrique, dans une concurrence sans précédent. Les matchs face à l’AS VClub, le Daring, le TP Mazembe ou encore l’AS Maniema Union seront des véritables tests pour le FC Renaissance.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer