Infrastructures : le Stade Kibasa « new look » déjà opérationnel en attendant la CAF

Mercredi de fête à Lubumbashi. Le Stade Kibasa Maliba relooké a été officiellement livré aux sportifs ce mercredi par le Gouverneur de province du Haut-Katanga, Jacques Kyabula. Fermé depuis 6 mois pour les travaux de réfection, aux fins de le mettre aux normes de la CAF, le Stade Kibasa Maliba est à nouveau opérationnel. S’il demeure dans l’attente de l’homologation de la Confédération Africaine de Football, rien n’empêche pour autant les activités sportives de se dérouler dans cette enceinte riche d’histoires.

Le FC Saint Éloi Lupopo est le plus gâté. Comme un retour à la maison après la vadrouille, des matchs du championnat disputés à Likasi, et ceux de la CAF, à Kinshasa. Le club de Jacques Kyabula, précurseur et acteur principal de la modernisation de Kibasa Maliba a hâte d’y accueillir ses matchs africains, dans la fougue et la ferveur légendaires de ses supporters ; sans doute nécessaires pour la motivation des joueurs. Tout reste évidemment suspendu au verdict de l’instance panafricaine du football au sujet de l’homologation du stade.

Robert Kidiaba rechausse, Jacques Kyabula maladroit

Comme annoncé mardi dans l’une de nos publications, c’est par un match amical entre le gouvernorat du Haut-Katanga et l’assemblée provinciale de la même province que le nouveau Kibasa Maliba a été inauguré ce mercredi 04 janvier, journée commémorative des martyrs de l’indépendance.

De centaines des supporters se sont massés dans les tribunes pour être témoins de cet événement grandeur nature. Sur le terrain, c’est un score nul (0-0) qui a sanctionné la rencontre en version masculine, tandis que chez les dames, l’équipe de l’assemblée provinciale a eu raison de celle du gouvernorat (3-1). Le tout dans une ambiance euphorique, surtout quand on sait que les perches de l’assemblée provinciale (masculine) ont été gardées par un certain Robert Kidiaba, et l’attaque du gouvernorat conduite par Jacques Kyabula lui-même…

Isaac B’ampendee

Vous pourriez aussi aimer