Maniema Union : les 3 chantiers de Papy Kimoto

Date:

Papy Kimoto a vite trouvé un nouveau preneur. Limogé le 6 janvier de son poste à la Jeunesse Sportive de Kinshasa, l’ancien milieu de terrain a été nommé à la tête du staff technique de Maniema Union. Entre confirmation de son statut, défi d’un club ambitieux et pression de résultat, Kimoto a trois gros chantiers à la tête de Kambelembele.

Après Renaissance, Lupopo, JSK, le technicien congolais se trouve à la tête d’un projet ambitieux mais il n’aura pas tout le temps qu’il souhaite. La direction de Guy Kapya ne lui a accordé que six mois pour obtenir les résultats et convaincre Man U de lui offrir un long contrat. Pour relever ce nouveau défi, Kimoto doit composer avec des mathématiques congolaises.

Remettre le train en marche

C’est le grand défi de Kimoto. Challenger pour le titre la saison passée (2e et qualifié pour la Ligue des Champions avant la décision du TAS), Maniema Union vit une saison moyenne et en deçà des attentes. Seulement 4e au classement, Maniema Union compte déjà 5 points de moins que Lupopo, dernier qualifié pour l’Afrique (33 ponts en 14 matchs). Les Kambelembele doivent se remettre sur le rail pour espérer rattraper le wagon de tête.

Avec ses deux matchs en moins que Mazembe (42 pts, 16 matchs) et Vita (37 pts, 16 matchs), les Unionistes peuvent se rapprocher, s’ils carburent. Pour la première de Kimoto à la maison, le club de Kindu s’est imposé 2-0 face à Dauphin Noir, des débuts réussis qui vont peut-être relancer la machine.

Relever le défi d’un club ambitieux

Parti de John Kirongozi, le projet de Maniema Union a pris du poids sous Guy Lusadisu avant de devenir plus qu’ambitieux sous les commandements de Daoula Lupemba. Ce dernier, arrivé en juillet 2020, a donné de la couleur au club sur le plan national, sans jamais franchir les obstacles en Afrique. Que ce soit en Ligue des Champions ou en Coupe de la Confédération, Daoula n’a pas trouvé de formule.

Pour Kimoto, sa direction lui met déjà la pression avec un contrat « d’objectif », qu’il faudra remplir pour étendre son bail au Stade Joseph Kabila. Malgré ses qualités intrinsèques, Daoula n’a pas survécu aux mésententes dans son staff et ses responsabilités avec l’équipe nationale, à Kimoto d’y tirer des leçons. « Je sais qu’il faut retourner en Afrique, l’équipe a de la valeur mais la tâche est lourde » estimait Papy Kimoto.

Rebâtir une forteresse à Kindu

Sous Daoula, avant sa nomination avec les Léopards, ne s’imposait pas en Linafoot devant Man U qui le voulait. En moins de deux saisons, Kindu est devenu un lieu fort du football congolais et Kimoto devra perpétuer l’héritage. Pour gérer la pression d’un club sur lequel compte tout Maniema, le technicien kinois comptera sur son expérience lors de son passage sur le banc du Saint Eloi Lupopo.

Dès son arrivée, il a rassuré les fans, tout en se donnant le temps de placer sa tactique. « Je demande aux supporters d’être patients » glissait-il dès sa première prise de parole publique.

A ces chantiers, Kimoto sera aussi face à un défi personnel de diriger un club ambitieux, avec des moyens et affirmer, enfin, qu’il est capable de mener un projet qui se veut national mais aussi africain. S’il réussit ses six mois et arrache une place en Afrique, gageons qu’il restera pour imprimer sa patte sur Maniema Union.

Iragi Elisha


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Linafoot : Maniema Union punit Mazembe et remet le suspense pour le titre

L'AS Maniema Union a réussi l'exploit de faire tomber...

Linafoot : Maniema Union plonge VClub dans le coma

L'AS Maniema Union est le nouveau bourreau de l'AS...

Linafoot : l’AS Maniema Union « toute puissante » devant les Aigles du Congo

Les Unionistes continuent d'entretenir les espoirs de poser la...

Linafoot : un chef-d’œuvre de Kitambala prive Lupopo d’un succès devant Maniema

Les cheminots de Lupopo enchaîne un deuxième match d'affilée...