Actus : Le torchon brûle entre la RTNC et la FECOFA

Depuis que l’équipe nationale senior a quitté Kinshasa pour le Nigeria, les relations entre la Chaîne nationale et l’instance faîtière du football ne sont pas au beau fixe.

François Kabulo Mwana Kabulo directeur des sports à la RTNC est revenu de manière fracassante sur le calvaire vécu par les journalistes envoyés au Nigeria pour accompagner les Léopards. Un calvaire qui selon lui, a été machiné par les membres de la Fédération Congolaise de Football Association, qu’il pointé du doigt lors de son intervention.

« Nous avons déposé l’ordre de mission de nos trois reporters, alors il y a eu des discussions à l’aéroport de Ndjili. Le commandant qui avait reçu l’ordre de nos amis de la FECOFA n’a pas voulu embarqué les reporters de la RTNC. Le ministre des sports a ensuite délégué ses conseillers la même nuit.  Pendant près de deux heures du temps, ça discute sur le tarmac, en ce moment-là l’équipe, les délégués et le staff technique de Léopards étaient déjà dans l’avion. Et après avoir fait le rapport au ministre Papy Nyango, ce dernier a décidé d’annuler le vol si les reporters de la RTNC ne rentraient pas dans l’avion, par conséquent le match sera annulé aussi. Je pense que le commandant de bord a eu peur de porter une telle responsabilité. Finalement, nos trois reporters embarquent, l’avion decole. Mais avant qu’il n’atterrisse au Nigéria, Theo Binamungu, vice-président de la FECOFA va passer un message au service d’immigration Nigériane, celui de ne prendre en considération que les 42 personnes inscrites sur la liste déposée par la FECOFA au Nigéria. Quand arrivent les journalistes, on fait le premier contrôle question d’ébola, il n’y avait pas de souci, à la deuxième barrière, un étranger en plus, je ne sais pas de quelle nationalité, délégué par la FECOFA, c’est lui qui demande à la sécurité Nigériane de ne pas considérer les journalistes congolais, qu’ils ne font pas Partie de la délégation. Après un long moment de discussion à l’aéroport, nos journalistes étaient obligés de rentrer au Congo à bord du même avion ». Explique François Kabulo.




Le doyen de presse sportive congolaise ne cache pas son indignation ; « Ce n’est pas normal, le gouvernement a débloqué beaucoup d’argent et vous connaissez notre rôle, nous sommes là pour informer les congolais. Plus de 500.000$ ont été investis dans cette opération et la FECOFA je ne sais pas pour quelle cause, s’arrange contre nos reporters. En plus sur l’ordre de mission signé par le ministère, il y a des personnes qui ne sont même pas sur la liste de la FECOFA mais qui se retrouvent au Nigéria. C’est ce que nous déplorons, ce n’est pas normal. C’est vraiment anormal qu’on ne permette pas aux journalistes de la RTNC de faire leur travail. Ce matin le ministre Papy Nyango a décidé de les faire voyager. Ils se rendront au Nigeria dimanche matin par un vol régulier ». A-t-il conclu.

Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer