Cryso Mukendi Shimba : Le portrait d’un entraîneur Congolais discipliné, patient et exemplaire

46 ans d’âge, 12 ans de carrière d’entraîneur, 2 titres urbains à Likasi et un titre Provincial, en tant qu’entraineur adjoint, Shimba c’est une coupe du Congo avec le Cs Don Bosco !

Cryso Mukendi est un ancien footballeur devenu entraîneur. Il est né à Lubumbashi le 19 Mai 1971 et est issu d’une famille de 7 enfants dont 6 garçons et une fille. Marié, Cryso Shimba est père de 4 enfants dont deux garçons et deux filles.

Cryso Mukendi est diplômé en Technique Mathématiques de Gestion en 2001. Il est licence C de la CAF, un diplôme obtenu en 2016.

Le début de la carrière de joueur !

A flair d’âge, Cryso Mukendi commence sa carrière chez les Kamikazes de Lubumbashi Sport, club du quartier en 1982 dans la catégorie des minimes.

Il passe par toutes les catégories notamment chez les cadets ainsi que chez les juniors et devient un diamant brut prêt à être utiliser dans les plus grandes industries du football Congolais.

En 1990, le Milieu récupérateur Cryso Mukendi intègre le groupe pro du club rouge et blanc de la capitale cuprifère avec lequel il évolue 5 saisons durant pour un titre urbain à l’Entente Urbaine de Football de Lubumbashi avant de rejoindre les peuples de Bantous.

Mukendi offre la Coupe du Congo à l’AS Bantou !

En 1995, le polyvalent Cryso âgé alors de 24 ans quitte son club de toujours et s’engage avec l’AS Bantou de Mbuji Mayi.

Au cours de cette saison, Cryso goûte aux délices de la coupe de du Congo de football qu’il remporte avec ce club du Kasaï.

L’année d’après, Cryso et les Bantou échouent en finale de la Coupe du Congo de Football face au DCMP de Kinshasa 3-2 score cumulé.

C2 CAF : Le Huitième, le tarif maison !

Avec le peuple de Mbuji Mayi, Cryso participe également à deux campagnes Africaines mais, comme à chaque fois l’aventure s’arrête en huitième de finale.

L’enfant Prodigue fait son come-back !

En 1998, il retrouve son Lubumbashi natal et s’engage avec les Corbeaux du TP Mazembe.

De 1999 à 2004, il revient au bercail, Lubumbashi Sport.

Après plus de 6 ans d’amour et des retrouvailles chez les Kamikazes, Mukendi rejoint les Salésiens de Don Bosco pour une saison au terme de laquelle le très Polyvalent Cryso met fin à sa carrière sportive en tant que joueur.

Une fin pour un autre début !

Pour son mental de fer, Cryso Mukendi est retenu comme Adjoint chez les Salésiens de Don Bosco.

Pendant 7 ans au club, le jeune entraineur inexpérimenté apprend alors aux cotés des grands tels David Mwakasu, Futila Andy, Giresse Mpeza et Écossais Mutombo. Il remporte le championnat provincial et la Coupe du Congo en tant qu’adjoint avec les Salesiens de Don Bosco en 2013.

Mazembe, le début d’une carrière épanouissante !

En 2013, Cryso Mukendi combine avec la direction de Mazembe et passe un stage d’une année chez les Corbeaux du TP Mazembe de Lubumbashi au terme duquel il se voit confier la direction technique du très riche puissant club de Likasi, l’AS Kilimandjaro qui venait de se séparer de son entraineur Omer Mbayo.

Méconnu du public Likasien, le Jeune technicien doit encore prouver ses compétences chez les Montagnards.

Face à un nouveau public Cryso marque les esprits !

Pour sa première à Likasi, Mukendi s’attire convoitise et critique mais termine à la première place et offre à l’AS Kilimandjaro son deuxième titre de sa très jeune histoire à l’entente urbaine de football de Likasi.

Il amène cette année-là, l’ASK sur la plus haute marche du podium en remportant pour la première fois le championnat provincial du Katanga.

Cryso échoue malheureusement à prouver tous les biens qu’on pensait de lui aux préliminaires de la Ligue Nationale de Football.

Cryso, le King !

Après son échec avec les montagnards aux préliminaires, Cryso Mukendi revient fort avec une équipe qui force respect et admiration ! Il termine pour la deuxième fois de rang premier au niveau local et offre de plus un troisième sacre à l’ASK.

Cryso claque la porte !

Malgré ces statistiques qui plaident en sa faveur, Mukendi va connaître de moments durs avec le club. Après le premier match de la phase de groupe qui a opposé l’AS Kilimandjaro au CS Brasimba ,Cryso Mukendi est suspendu par la direction sportive du club ! Trois jours plus tard, le jeune technicien quitte le triple champion de Likasi.

À la base de cette démission, l’ingérence du comité sur les choix tactiques du club.

Fin 2015, l’Ajax de Kipushi s’attache le service de Cryso.

Cryso Mukendi, le sapeur-pompier !

Six mois plus tard il est appelé pour donner espoir à une équipe en plein désespoir suite à une première moitié du champion chaotique.

Il redresse la courbe qui régressait pour une courbe en pleine ascendance chez les sangs et or de Likasi.

Cryso gagne 13 matchs sur les 14 possibles et fait de Panda la meilleure équipe de la phase retour. Panda termine la saison à la troisième place à l’entente urbaine de football de Likasi.

Panda, deux finales perdues avec Cryso, que des rêves interrompus !

Il perd deux finales en province ( le championnat provincial ainsi que les préliminaires de la coupe du Congo de Football).

Lubumbashi Sport, l’amour de ses racines !

En 2016, il met fin aux rumeurs et rejoint Lubumbashi Sport, son club de cœur !

Avec ce club de Lubumbashi, Cryso découvre la Ligue Nationale de Football en sa phase classique pour sa première en tant qu’entraineur.

L’entraîneur du bon jeu imprime sa marque chez les Kamikazes mais les résultats lui résistent pour se qualifier dans la phase des plays-offs. Son club termine à la 6ème place au classement final.

La carrière est loin d’être arrêtée…Sûrement que bien de surprises sont à venir.

FootRdc.com

Vous pourriez aussi aimer