Échos +243 : Yannick Bolasie régale en Belgique.

Il a fait un choix difficile, dans les dernières secondes du mercato hivernal, en acceptant de quitter l’Angleterre, terre de ses rêves, pour une pige en Belgique. Yannick Bolasie (30 ans), est arrivé au Sporting Club Anderlecht avec la casquette d’une grande star, un jour pétri de talent et d’expérience. Celui qui peut porter haut le club de la capitale Belge.

À peine arrivé, le congolais s’est rapidement mis au travail, question d’oublier l’épisode d’un retour capoté à Everton. Sous le maillot mauve d’Anderlecht, Yannick Bolasie se définit comme le nouveau leader de l’attaque, cela au bout de quelques rencontres seulement. Son premier match est placé sous le signe d’un apprentissage du football belge. Un apprentissage rapide, fait avec la volonté et la détermination d’un joueur qui ose défier les lois du temps et de l’espace. Auteur d’un grand match et passeur décisif pour sa deuxième avec l’écurie bruxelloise, Bolasie avait déjà sa place dans le cœur des supporteurs. C’est face Antwerp Royal de ses compatriotes Jonathan Bolingi et Dieumerci Mbokani, que l’ancien d’Aston Villa prend ses responsabilités. Il inscrit un but, le seul du match, celui de la victoire mauve, dans les derniers instants d’un match vachement disputé. Ce dimanche, devant le Club Bruges, Yannick Bolasie a mené le navire Anderlechtois à un accostage plus moins doux, malgré l’agitation de la mer. Le congolais s’est illustré par un magnifique doublé qui a permis à son club de tenir le nul (2-2).

Yannick Bolasie au royaume de la Belgique, c’est déjà trois buts et une passe décisive, en quatre matchs. Des statistiques pour le moins inhabituelles pour ce joueur atruiste qu’il a toujours été. Celui qui trouve plus de plaisir à faire marquer qu’à marquer lui-même, est aujourd’hui en train de régaler la Belgique. Non seulement par ses gestes techniques, ses dribbles touts enjambés, mais aussi par des buts, qui font échos sur une bonne partie de l’Europe. Everton en serait certainement fier, question de retrouver à la fin de la saison, son feu follet striker, recruté de Crystal Palace en 2016, pour un montant avoisinant les 32 Millions d’euros.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer