Footrdc au cœur de la victoire historique de Lupopo sur Mazembe.

Il est à 15h00 à Lubumbashi, quand l’arbitre central donne le coup d’envoi du derby Lushois entre le TP Mazembe et le FC Saint Éloi. Un match de la poursuite de la Ligue Nationale de Football abrité dans le mythique stade Kibasa Maliba, ex stade de la Kenya.

Les sirènes du passé réveillent le scepticisme chez les Cheminots et une confiance à l’excès dans les gradins occupés par les Noirs et Blancs. L’entame du match est si inhabituelle, qu’elle préfigure une issue surprenante. Les Corbeaux sont en difficulté malgré une possession de balle en leur faveur. Les Cheminots avec une vigoureuse attitude essaient du mieux qu’ils peuvent de gêner leurs adversaires.

En seconde période, Mazembe voit le match lui échapper peu à peu. Jackson Muleka absorbé dans la défense des Viets, Trésor Mputu n’arrive à provoquer, ni éclater sa technique, comme il en a l’habitude. Le doute s’installe. Les corners et frappes des Corbeaux sont conjugués aux arrêts réflexes de Yves Mukawe, gardien du FC Saint Éloi Lupopo. Mazembe est à cours de solutions ! Rainfort Kalaba dilapide la meilleure occasion de son équipe à la 65ème minute. Un face-à-face avec le portier des cheminots, le zambien manque de lucidité. Le tournant du match a lieu à la 70ème, quand le zimbabwéen Rodrigue Mutuma fonçait dans la défense des Corbeaux sous les regards admiratifs de Kabaso Chongo et de Koffi Kouame. L’attaquant des jaunes et bleus déclenche un coup de canon, Ibrahim Munkoro n’a qu’à aller chercher le ballon du fond de filet. (1-0) pour les cheminots, le stade est ébullition, et exulte mais à moitié, car l’autre camp est sous l’émoi, sous l’effet de la surprise, se croyant dans un rêve, sans bien réaliser ce qui se passer sur le terrain.

Pamphile Mihayo bouscule sa répartition, pour tenter d’éviter un sort, que le club n’a plus connu depuis plus d’une décennie, alors qu’il était lui-même joueur. Patou Kabangu et Déo Kanda, montent respectivement à la place de Meschack Elia et Rainfort Kalaba. Les deux n’apporteront pas grand-chose.

Alors que le public jaune et or est en incroyable effervescence dans les tribunes, sur le terrain, les Corbeaux se battent désespérément pour revenir au score, et sauver leur honneur et leur prééminence. La défense de Lupopo est trop solide pour les Corbeaux, qui à force de chercher le but, multiplient les mauvais choix. Ils lient précipitation aux imprécisions, au grand bonheur des Cheminots, qui trouvent un moyen d’écarter chaque danger. Le but de Mazembe n’arrivera pas.

Au final, victoire (1-0) pour les Cheminots du FC Saint Éloi Lupopo, et réussissent un sensationnel exploit, et respirent un air attendu depuis plus d’une décennie.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer