L’avenir de Florent Ibenge remis en doute par Constant Omari.

Date:

Le patron du footbal, a au cours d’un point de presse tenu ce lundi à Kinshasa, abordé plusieurs questions relatives à la situation de l’équipe nationale, le staff technique et le cas Gianelli Imbula.

Rassurant que la décision de ne pas sélectionner le néo-Léopard, relevait du bon vouloir du sélectionneur, Constant Omari a laissé le staff technique endosser les responsabilités de l’absence du milieu de terrain de Rayo Vallecano à la CAN 2019.

Du contrat de Florent Ibenge.

Réticent et indécis, le président de la FECOFA a fait savoir que le dossier de l’entraineur ainsi que son avenir seront examinés après la CAN, sans écarter l’idée de faire partir le coach de l’AS VClub. “« Le staff technique a été engagé pour un projet de 4 ans, aujourd’hui le projet a atteint sa maturité. Nous attendons la fin de cette CAN pour évaluer le travail du staff technique et décider s’il faudrait le garder ou chasser. C’est pas maintenant en pleine préparation qu’on dira au staff si vous n’avez pas le résultat on va vous chasser”. A déclaré Constant Omari.

Il y a quelques mois en arrière, Florent Ibenge et le staff technique des Léopards, ont été prolongés de quatre mois, avec un objectif concret de remporter la Coupe d’Afrique des Nations. Tout porte à croire qu’en cas d’échec des Léopards en Égypte, Florent Ibenge se verra sur la sellette et pourrait sans doute perdre son fauteuil.

Footrdc.com

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Léopards : Simon Banza côtoie le sommet au pays de Cristiano

En clôture de la 23e journée de Liga Nos,...

Mazembe : Abel Kasong, formé à la KFA, file gratuitement au Sénégal (Exclusif)

Libre de tout contrat depuis la fin de son...

Marseille : Chancel Mbemba, toujours brillant, contribue à la remontada de l’OM

Pour sa 23 journée en championnat, et la première...

Affaire Héritier Luvumbu : « Je compte le remercier au nom du pays » Félix Tshisekedi

La vague de réactions autour de ce qui se...