Linafoot D1: La manche aller où l’histoire de qui perd gagne ?

La certitude n’est pas du lexique de la Linafoot… même après qu’un match se soit joué au temps réglementaire, il reste à parier sur un éventuel forfait à venir.

Une phase aller qui atteint 15 % des matchs infectés par le forfait. Loin des habitudes d’un constat sur tapis vert ou de sanctions préventives, les forfaits sont infligés après que les matchs se soient joués, résultats homologués et classement actualisé.

Vous n’avez sûrement rien remarqué ?

Sur les statistiques partielles publié après le 21 décembre, la seule chose qui soit faite sans hésitation, c’est le nombre des matchs joués car tous savons qu’aucun club n’a subit un forfait sur constat, puis un seul a été reporté, c’est celui de Maniema Union – DCMP.

94 résultats ont été homologués par la Linafoot. Allons-nous comprendre que c’est pas encore fini cette histoire des forfaits ? Ce qui est vrai, les dossiers continuent à être traités par l’instance organisatrice du championnat.

C’est tombé comme une pluie de feu.

Maniema Union gagne face à Bukavu Dawa, Renaissance perd face à Mazembe, puis récupère face à Lupopo qui a gagné face à Sanga Balende, c’est dans une logique de la chaîne alimentaire que les points s’arrachent dans ce mouvement.

Pourquoi Renaissance a gagné face à Lupopo ?

Qui tue par les forfaits, périra par les forfaits… La raison de la majorité absolue des forfaits a pour dénominateur commun, les erreurs administratives précisément l’alignement des joueurs non-éligibles.

Le match disputé le 3 novembre 2019 à Lubumbashi, Lupopo- Renaissance au stade Kibasa Maliba, était bien match remis. Comme aux RGS dans son article 233, les Oranges ont argumenté leur requête sur le cas d’un joueur qui aurait intégré Lupopo après la reprogrammation du match, mais qui a joué, un match où Renaissance avait d’ailleurs mis sur le banc son gardien à peine signé Matampi Vumi pour ces raisons.

Lupopo était pris au piège de l’éventuel écartement du club suite aux désordres orchestrés par les fans de Renaissance à l’issue du match face à Sanga Balende en octobre. Et la conséquence est là Lupopo avance sans avancer. Il avait 20 points mercredi après-midi, le soir du même jour, il était à 22 (sans jouer), et depuis ce vendredi après-midi, il est revenu à 20 points, et à la neuvième place du classement qu’il venait de quitter il y a peu.

Quel sacré championnat !

Glovic Mpoyo/ Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer