Vodacom Ligue 1 : DCMP-TPM, le classique des entraîneurs

Date:

Les Corbeaux de Mazembe iront à l’assaut des Immaculés de DCMP cet après-midi sur, match qui se jouera sur la surface verte du stade des martyrs. L’occasion pour les deux entraîneurs de confirmer, remporter la bataille tactique et au bout du compte le match.

Otis Ngoma et Pamphile Mihayo se connaissent plutôt bien. C’est pour la quatrième fois que les deux coaches vont se défier, les trois récentes ont fait saliver les sportifs congolais, très serrés que jamais ; les duels entre Immaculés et Corbeaux ont toujours quelque chose de spécial. Honneur et grandeur, suprématie et conquête, ce match a tout pour être le plus grand du pays.

Comme par le passé, les deux coaches vont étaler leur mæstria sur l’aire de jeu mais tout étant aux bord de leur zone technique, à la frontière du terrain. Donner la ton, mettre l’ambiance dans l’équipe, chambrer les leurs, bouger quand il faut, pour une bonne cause, «la victoire».

C’est un match qui se veut psychologue, tactique et technique. Sur les deux premières confrontations entre Mihayo et Ngoma, la poire a été coupée en deux. Deux matchs sans but au stade Kamalondo. C’est en Juin 2017 que le jeune entraîneur des Corbeaux réussissait un grand coup en dominant Otis Ngoma (4-3), au terme d’un match à suspens clinique, sans l’ombre du moindre doute, le plus beau de toute la saison passée.

Disposant de groupes suffisamment fournis en talent, ce qui reste aux entraîneurs est simple ; faire parler l’expérience, le mental, partir d’une base tactique solide et d’un jeu plus fluide et cohérent, trouver des espaces dans la défense adverse et un peu de lucidité devant le but.

Pamphile Mihayo pressentit dans un 4-3-3 losange avec Trésor Mputu dans l’animation offensive pour accélérer le jeu, ou le ralentir si nécessaire. Les ailes probablement occupées par Rainfort KALABA et Abdoulaye Sissoko pourraient faire la décision au cours de ce match. Une défense érigée en labyrinthe avec le retour de Salif Coulibaly et l’expérience de Joël Kimwaki, ne pourra être un talon d’Achille.

A l’inverse, Otis Ngoma opterait pour un dispositif plus ou moins atypique, un 4-2-3-1. Créer de l’équilibre, jouer dans les intervalles, assurer une forte présence dans l’entre-jeu pour mettre en mal l’adversaire. Un pari qui ne réussira que si le capitaine et vice-capitaine du Daring seront dans leur grand jour, la justesse de Doxa Gikanji ainsi que l’élégance et la technique de Ricky Tulenge seront aussi importantes que l’efficacité de Dago Tshibamba en pointe de l’attaque.

Rédaction/Footrdc.com


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Linafoot : Dauphin Noir boit la tasse à Kamalondo devant le TP Mazembe

L'AS Dauphin Noir a subi la correctionnelle samedi 18...

Coupe du Congo : disqualifié, le TP Mazembe contre-attaque

Disqualifié de la Coupe du Congo, par le Comité...

Infos FootRDC : le DCMP réclame 200.000 USD à la FECOFA

Vainqueur de la 56ème et de la 57ème édition...

Linafoot : Mazembe « Tout Puissant » devant Don Bosco

Le duel entre les Salésiens et les Corbeaux a...