CAF : la désignation des villes pour les finales de C1 et C2 crée une haute tension

Date:

Les villes qui vont accueillir les finales de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération sont connues depuis cette semaine. Pourtant, le choix pour la C1 n’est pas digéré, surtout au Caire.

Lundi, la CAF a annoncé que la finale de sa compétition majeure au niveau de clubs, la Ligue des champions, se disputerait au Maroc. Pour le moment, la ville ou le stade devant accueillir l’événement n’a pas été annoncé, mais Casablanca reste la piste principale. Al Ahly, vainqueur 4-0 de l’Entente de Sétif et qui a un pied en finale a décidé de saisir le Tribunal Arbitral de Sport.

« Al Ahly a décidé de présenter un recours au TAS contre la décision de la CAF de ne pas organiser la finale de la Ligue des champions CAF 2022 dans un lieu neutre, en dehors des pays des quatre demi-finalistes, en plus d’autres violations qui ne répondent pas à la charte olympique, aux règlements de la FIFA et de la CAF », a indiqué Al Ahly dans un communiqué.

« La décision d’Al Ahly de faire appel au TAS est intervenue après que la CAF ait pris la décision d’organiser la finale de la Ligue des champions au même endroit pour la deuxième saison consécutive », se plaint le National du Caire. « Cette décision donnera l’avantage du terrain à une certaine équipe qui jouera à domicile devant ses fans en plus de violer d’autres lois et règlements. »

Les clubs et les observateurs du football africain reprochent à la CAF d’annoncer les villes hôtes à moins de deux semaines de la finale. À la CAF, le comité d’organisation se défend que de deux choix de départ, le Stade du Sénégal et Mohamed V, la partie sénégalaise s’est retirée de la course ne laissant plus de choix à la confédération.

En Coupe de la Confédération, c’est au Nigéria qu’ira la finale de la compétition. En cas de qualification, après sa victoire 1-0 face à Berkane, Mazembe pourrait jouer au Stade international Godswill Akpabio dans la ville d’Uyo, le vendredi 20 mai 2022.

Selon les indiscrétions reçues par African Soccer Updates, le président de la CAF, Patrice Motsepe, n’était pas au courant du choix du Maroc pour la finale de la compétition. Une enquête pourrait même être diligentée pour que les choses soient tirées au clair. Depuis quelques jours, l’idée de revenir à une finale aller et retour dans les villes de finalistes germe de nouveau face aux critiques fusantes sur la désignation controversée du lieu de la finale de cette édition.

Iragi Elisha


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

CAF LDC : Mazembe éliminé après une utilisation discutable de la VAR

Le Tout Puissant Mazembe est tombé face au Al...

CAF LDC : avec Kabwit et Ngalamulume, Fofana sur le banc. Le XI des Corbeaux contre Al Ahly

Dans environ une heure, le TP Mazembe a rendez-vous...

CAF LDC : le défi et la clé de Mazembe face à Al Alhy

Le Tout Puissant Mazembe actuellement en Egypte pour affronter...

CAF LDC : où et quand suivre Al Ahly-TP Mazembe ?

C'est le plus important match de la saison pour...