CAN 2023 : avant son match couperet, la Tanzanie en pleine tourmente

Date:

Du rififi, et non de moindre, c’est les Taifa Stars. La sélection de Mbwana Samatta, ex-Mazembe, a annoncé le limogeage de son désormais ex-sélectionneur Adel Marouche en pleine compétition. Un fait rare et qui place le troisième adversaire de la RDC en pleine tempête, après la déculottée contre le Maroc (0-3) et alors que se profile son deuxième match, décisif pour la survie à la CAN 2023.

En conférence de presse après la défaite de ses poulains, M. Amrouche avait critiqué ce qu’il considérait être une super-influence de la fédération marocaine au sein de la CAF. « Aujourd’hui, c’est le Maroc qui gère le football africain. Ils choisissent leurs arbitres et nous, nous demeurons de simples spectateurs », critiquait l’Algérien.

« La fédération marocaine est une puissance prouvée dans le monde du football en Afrique. D’ailleurs, lors de notre dernier match contre eux, ils nous ont imposé de jouer le soir alors qu’on voulait jouer en début après-midi », a-t-il commenté.

https://x.com/Tanfootball/status/1748389961903038671?s=20

La TFF, suite à la sanction de huit matchs infligés à son sélectionneur par la CAF, a décidé de rompre son contrat. Le mal nommé Hamed Morocco a été choisi pour assurer la continuité à la tête du staff technique des Taifa Stars. Ce dimanche, la Tanzanie affronte la Zambie, dans un derby qui décidera de son avenir en Côte d’Ivoire.

FootRDC

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Linafoot-Coupe du Congo : une révolution historique pour mettre fin à une anomalie au palmarès

Cette saison, une nouvelle règle entre en vigueur dans...

Nos léopards célèbres passés ou jouant en Europe

A l’image de Chancel Mbemba dont le talent continue...