Côte d’Ivoire-RDC : le jour où Bolasie et les Léopards ont choqué les Éléphants à Abidjan

Date:

Face à la Côte d’Ivoire en demi-finale de la CAN, les Léopards affronteront un adversaire familier en compétition officielle. Bourreaux de la bande de Florent Ibenge au même stade de la compétition en 2015 (3-1 avec un missile de Yaya Touré), les Éléphants n’ont pas toujours obtenu de bons résultats face aux Congolais.

Alors que le coup d’envoi du match de demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations entre la Côte d’Ivoire et la RDC approche (21h de Kinshasa), il est difficile de ne pas se remémorer un précédent affrontement mémorable entre ces deux équipes à Abidjan. Le jour où Yannick Bolasie a définitivement conquis les cœurs des supporters congolais et Florent Ibenge terrasser Hervé Renard.

Mercredi 15 octobre, stade Houphouët-Boigny, Abidjan. Mal en point lors des qualifications pour la CAN 2015, les Léopards peuvent rater la compétition en cas de défaite, après deux chutes en trois journées (0-2 contre le Cameroun à Lubumbashi, 1-2 à Kinshasa contre la Côte d’Ivoire et une victoire contre la Sierra Leone 2-0). Les Congolais doivent s’imposer face aux Éléphants de la Côte d’Ivoire.

La misère selon Yannick Bolasie

Dans ce match plus que crucial, les Congolais se savent attendus. Ibenge aligne un onze offensif avec Bolasie, Kebano et Jérémie Bokila dès le départ. Et les Congolais prennent l’avantage dès la 20e minute grâce à Kebano, qui disputait alors son premier match avec les Léopards, servit par Bolasie à l’issue d’un rush dévastateur où il élimine deux défenseurs adverses (1-0). Stupeur dans les gradins. Cinq minutes plus tard, les Ivoiriens répondent. Yaya Touré d’une frappe surpuissante après une course depuis le milieu de terrain pour battre Robert Kidiaba (161, 25e).

Malgré cette égalisation, les Congolais reprennent l’avantage à la 34e minute grâce à Kabananga (34e) d’un retourné acrobatique de toute beauté, et alors que les Éléphants tentent de revenir, les visiteurs creusent l’écart en l’espace de deux minutes grâce à Jérémy Bokila (36e), portant le score à 3-1 à la mi-temps. Le plan de la RDC marche plus qu’à la perfection. Alors que le spectacle était déjà de grande volée, la seconde période va offrir un mélange de drame, de tension et un twist final à couper le souffle.

Un vent qui s’appelait Salomon Kalou

Dès le début de la seconde période, le jeune Franck Kessie est expulsé. Les Congolais relâchent alors la pression et commettent des erreurs tactiques. En infériorité numérique, les Éléphants réussissent à revenir au score grâce à une performance remarquable de Salomon Kalou. L’attaquant de Chelsea inscrit un doublé alors qu’il était entré en seconde période (68e et 72e). Les locaux reprennent l’ascendant et le stade rêve d’une remontada formidable. Le match semble alors se diriger vers un match nul, lorsque la magie opère de nouveau.

Yannick Bolasie, encore lui, part en contre-attaque, dribble son vis-à-vis, sert Bokila au cœur de la surface. L’attaquant se défait de deux défenseurs d’une feinte mémorable et catapulte le cuir au fond de filets par un piqué. La Côte d’Ivoire ne s’en remettra pas 4-3, 89e).

Cette victoire permettra à la RDC de reprendre la deuxième place du groupe D, derrière le Cameroun, et devant la Côte d’Ivoire. Avec ce résultat, les Léopards relancent alors dans la course à la qualification et finiront 3e du groupe avec 9 points. Le reste appartient à l’histoire.

Dans un contexte où les enjeux sont une fois de plus élevés, les Léopards et les Éléphants se retrouveront aujourd’hui sur le même terrain, prêts à écrire un nouveau chapitre de leur histoire commune. Les souvenirs de cette victoire historique résonnent comme une source d’inspiration pour les joueurs de la RDC, tandis que les Ivoiriens chercheront à ne pas revivre la fougue des Léopards.

Elisha Iragi

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Léopards : Eden Hazard élogieux à l’égard de Gaël Kakuta

Invité par Obi One Podcast, Eden Hazard qui a...

CAF : le Maroc décroche une programmation en juillet et août pour la CAN 2025

La Confédération africaine de football (CAF) a donné son...

Portugal : Simon Banza remet Braga sur le podium

Il effectue un retour gagnant en club après la...

Linafoot : le derby lushois à Kindu, des chocs annoncés, les clubs fixés pour les Play-offs

Le Comité de Gestion de la Ligue Nationale de...