Fact-Check : le parcours de Mazembe rapportera-t-il une place à la RDC la saison prochaine comme l’affirme ACP ?

Date:

Les Corbeaux ont atteint les demi-finales de la Ligue des Champions après cinq ans d’une agonisante attente. Selon ACP, dès la saison prochaine, la RDC retrouvera la possibilité de qualifier quatre clubs en compétitions africaines, la Ligue des Champions et la Coupe de la Confédération. Suite aux débâcles des clubs congolais en interclubs de la CAF, la RDC avait perdu une place précise le média. Mais est-ce le cas ?

« Fort de sa 13e qualification en demi-finales de la ligue des champions africaine, le TP Mazembe de Lubumbashi a permis à la République démocratique du Congo de récupérer les quatre places qualificatives de son quota, aux interclubs de la Confédération africaine de football. Le pays aura ainsi, quatre représentants la saison 2024-2025, dont deux en Ligue des Champions et deux à la Coupe de la Caf. En effet, pour insuffisance de résultats, la RDC avait perdu une place » a écrit ACP sur X.

La saison dernière, Mazembe, VClub et Lupopo s’étaient qualifiés. Suite à l’annulation de la Coupe du Congo, le traditionnel qualifié en Coupe de la Confédération n’avait pas été identifié. Selon les règlements de la CAF, c’est bien le 4e club le mieux classé au Ranking de la CAF qui occupe cette place. Avec 54 points au classement des associations, la RDC figurait parmi les 12 pays dont l’éligibilité de qualification de deux clubs dans les deux compétitions était active.

Mais alors pourquoi n’y a-t-il pas eu quatre qualifiés, mais trois ? Comme l’indiquait FootRDC en juin 2023 « les nouvelles conditions de la CAF, 13 au total, pour obtenir la licence de la saison 2023-24 ont laissé sur le carreau plusieurs clubs congolais. »

Selon une note de la CAF, consultée par FootRDC à l’époque, l’obtention de la licence en début de saison s’accompagnait d’une série de mesure, dont une qui mettait à mal les clubs congolais. Au-delà d’une gestion financière saine, une administration nette et des infrastructures, les clubs qualifiés doivent « posséder des équipes de jeunes, de réserves et féminines en plus de leur équipe première ».

Verdict. La nouvelle de l’ACP sur le nombre de qualifiés pour représenter la RDC en compétitions africaines est incorrecte. Le pays n’a pas perdu de place la saison dernière suite aux mauvais résultats des clubs, mais par manque de licence CAF et pour des manquements aux obligations de l’instance pour DCMP. La saison prochaine, le nombre des clubs qualifiés en Afrique dépendra, non du coefficient CAF de la RDC (7e sur 12 associations), mais de l’obtention des licences pour les clubs recalés la saison dernière.

Elisha Iragi


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related