TP Mazembe : le choc de l’élimination en Ligue des Champions hante le groupe

Date:

10 jours sont passés depuis que le TP Mazembe a subi une douloureuse élimination en demi-finale de la Ligue des Champions, face au National Al Ahly. Une défaite 3-0, au Caire, qui a visiblement précipité les Corbeaux dans un passage à vide. Depuis ce match, les hommes de Lamine N’diaye ont perdu leur dynamique et enchaîné deux match sans victoire, une première cette saison. La question reste de savoir si le TP se remettra de ce choc pour aller à la conquête du titre de la Linafoot dans laquelle il est donné « largement favori ».

Pilule trop amer pour Lamine N’diaye

Plombé par une décision arbitrale controversée au Caire, le TP avait pesté après la rencontre, par le biais de son coach, notamment. « Nous sommes forcément déçus par le score, parce que ce match ne peut pas finir à 3-0. Vous savez, en Afrique, je pense que si nous voulons avancer, il faut que les arbitres soient sérieux… » déclarait Lamine N’diaye, consterné par l’annulation du but de son équipe à un moment clé du match. « Dès le début du match, il arbitrait dans un seul sens. Nous sommes des êtres humains, alors ça décourage, ça déconcentre. Il a joué un mauvais rôle dans ce match et Al Ahly n’a pas besoin de ça » regrettait le Franco-sénégalais.

L’espoir africain brisé, l’équipe affectée.

Les Corbeaux semblent plus que jamais avoir pris un coup au moral. Si l’entraîneur préfère employer le mot « découragés », il est on ne peut plus probable que l’espoir brisé de la finale africaine ait « affecté » le groupe au point qu’elle a, après cela, enchaîné des demi-défaites en championnat. Faut-il le dire, le TP Mazembe qui restait sur une série de 6 défaites consécutives en Playoffs de la Linafoot, a concédé en trois jours deux matchs nuls. Le plus alarmant est celui contre Lubumbashi Sport, une équipe que les Bandiagwàas avait étrillée lors de la phase aller (5-0). La faute à pas de chance ou à Al Ahly ?

Éviter la catastrophe en championnat

Sans le vouloir, le TP Mazembe se verra sous pression dans la course au titre, tandis que tout semblait acquis il y a quelques semaines. L’écart avec Maniema Union n’est plus que de 2 points, bien que les Noirs et Blancs comptent deux matchs de moins que les Unionistes. « Ceux qui jouent ne sont pas des machines, ils peuvent être dans un jour avec ou dans un jour sans. Maintenant, il faut espérer qu’ils retrouvent de la sérénité pour reprendre le jeu » souhaitait Lamine N’diaye avant d’affronter Lubumbashi Sport. Les coéquipiers de Glody Likonza n’ont pas vraisemblablement retrouvé cette sérénité, sans laquelle la suite et fin de la saison risquent d’être dures à vivre.

Foot RDC


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related