Edito : Équipe Nationale, Il est temps de tout changer

Ceux qui veulent aller loin préparent leur monture,
Ils se servent du présent pour préparer le futur.
Quand tout a été tenté
Et que rien ne semble marcher
On criera tout haut qu’il y a un problème
Un grand problème, un très grand problème !
Qui a longtemps renfermé le Congo dans un gouffre
Que seul l’envie ne peut résoudre,
Peut-être une grande volonté du changement,
Mis à l’abri de tout sentiment.

L’équipe nationale a rendu les Congolais fiers,
Aujourd’hui elle a besoin de respirer un nouvel air.
Et repartir sur des nouvelles bases,
Plus solides que les simples promesses d’emphase.
Cela passe par un changement radical,
De tout ce qui a été foutu et caricatural,
Depuis la naissance des grandes ambitions,
Qui dans leur marche n’ont connu que d’obstruction.
La CAN Gabon 2017 et le Mondial Russe
Sont les témoignages qui l’esquissent.
L’incompétence des uns et des autres en est le facteur,
C’est pourquoi il faut revoir le moteur.
Le staff technique n’a pas été irréprochable,
Bien au contraire, un des maux redoutables.
Les objectifs des Léopards sont restés un mythe,
Avec un sélectionneur qui ne cache plus ses limites,
Qu’il s’agisse des matchs amicaux ou officiels,
La touche de Florent Ibenge n’a été que superficielle.
Malgré un groupe rempli des stars,
La RDC est restée en deçà de standards.
Par des résultats qui frisent le succès
Atrophient les congolais par excès,
Leur ôtent la joie et le sourire,
Au milieu des rêves qui ne pouvaient que tarir.
Près de quatre ans sont passés
La méthode FI n’a toujours pas impressionné.
Ses choix tactiques parfois difficiles à expliquer,
Dénotent d’une faiblesse dans le style utilisé.

De ceux qui gèrent le foot à ceux qui les pratiquent,
En passant par le royaume du staff technique.
Toutes les structures ou presque
Doivent subir un coup de balai titanesque.
Du moins si nous voulons nous décharger de ce fardeau,
Et nous donner les ailes pour voler plus haut.
La vie de la sélection est devenue telle un mystère,
Voilé par les irrégularités de notre ministère.
Les anciens problèmes n’ont jamais trouvé de solution,
De la perception des primes à la mauvaise organisation ;
Rien n’avait jamais lésé les Léopards,
Qui se sont trouvés une porte de départ.

Que dire de la FECOFA?
Si le changement pouvait commencer par là…
Son président a enchaîné les mandats comme les buts de Pelé.
Sans se préoccuper de ce qui peut être amélioré.
Les équipes nationales d’âge
Le séreux pendant et lors des stages
La subvention du championnat
Autant des choses à inscrire dans cet alinéa.

À la tête de cette instance depuis plus d’une décennie,
Monsieur Constant Omari grand de son gabarit,
N’a réussi à révolutionner le football national,
Malgré un semblant d’engagement dans ce canal.
Il est resté égal à lui-même
Comme l’indique son nom dans ce système.

Les congolais réclament un changement,
Des choses ainsi que des individus incompétents.

Pour le bel avenir de notre football

Rédaction/Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer