Vodacom Ligue 1: Sanga Balende tombe dans les attrape-mouches.

Littéralement devancé dans la course au titre par l’AS Vclub et le TP Mazembe, le club de Mbuji-Mayi doit désormais compter, même pour leur qualification en coupes d’Afrique.

Il y a environ un mois et demi, Sa Majesté Sanga Balende trônait sur le fauteuil de leader, après une première manche des playoffs, au cours de laquelle, les poulains de Chico Mukeba avaient réalisé un parcours sans faute. Et à l’heure qu’il est, les protégés d’Alphonse Ngoy Kasanji ne sont même pas sûrs de finir en troisième position. Un scénario sur lequel une personne sur dix n’aurait parié.

Le règne du pourquoi !

Les Anges sont-ils tombés dans leur propre piège ? Pourquoi avaient-ils fêté le titre avant la fin du championnat ? Pourquoi avoir obligé la Linafoot d’arrêter son championnat au terme d’une manche unique? Pourquoi avaient-ils imploré la justice distributive dans un championnat qui se veut méritocrate ? Pourquoi avaient-ils choisi la voie des médias pour tacler certains clubs, qui, eux n’avaient rien demandé ? Et pourquoi ont-ils perdu autant des matchs en phase retour ?. Des questions sans réponse, à l’origine d’un phénomène inexpliqué.




La distraction au lieu du travail

!

Noyé dans l’ambiance de son subliminal parcours de la manche aller, Sanga Balende a semblé oublier les réalités de ce sport. Un sport de rebondissements, de renversement des données, il ne suffit que d’une petite erreur pour se retrouver à côté de la plaque. Et les Sang et Or sont tombés dans ce piège. Le piège de la facilité, ce piège de la destination atteinte à mi-chemin, traduit par le manque de concentration et la baisse de niveau lors de la dernière manche.

Un épisode inédit d’un rêve brisé !

Sanga Balende ne remportera pas la Vodacom Ligue 1, et c’est un secret de polichinelle. Même si le plus improbable de retournements de situation venait à avoir lieu, les Sang et Or, n’atteindront jamais la tête du classement, et ne joueront pas la prochaine Champions League de la CAF. C’est la conséquence fatale, qui découle d’une gestion approximative, d’une communication pas maîtrisée, et d’un management à l’ancienne. Et ça, ils le regretteront pendant un long moment.

Rédaction/Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer