Angleterre : 3 raisons pour lesquelles ça sent mauvais pour Yannick Bolasie à Everton

Date:

Yannick Bolasie possède des jambes de feu, apporte un plus offensif à son équipe, c’est un joueur généreux dans l’effort. Sauf que depuis son retour de prêt du Sporting Portugal, Yala voit son avenir du côté d’Everton s’écrire de plus en plus en pointillé. Footrdc.com vous donne trois raisons qui nous font croire que Bolasie à Everton la rupture devient inévitable.

1. Ses nons sélections avec le groupe depuis le début de la saison

Carlo Ancelotti a laissé l’ailier congolais s’entraîner avec le reste du groupe depuis le mois d’août. Suffisant pour que plusieurs médias s’enflamment à l’idée de voir le joueur de 31 ans rester au bord de la Merseyside. Cependant, de tous les cinq matchs disputés par les Blues cette saison (3 en Premier League et 2 en League Cup), Bolasie n’a pas figuré une seule fois sur la liste des joueurs convoqués.

Un message des plus clairs sur les intentions d’Ancelotti. Le coach italien a en sa disposition plusieurs autres éléments offensifs sur lesquels il compte plus que Bolasie (Keane, Walcott, Calvert-Lewin, Richarlison, etc.). Pire encore, les joueurs convoqués ne laissent pas passer leur chance…

2. Les nouveaux joueurs sont très performants, les anciens au top

Lors du mercato d’été, Everton a sorti le chéquier. Plusieurs joueurs sont venus renforcer les lignes des pensionnaires de Goodison Park (James Rodriguez, Doucouré, Allan, etc.). Offensivement, les nouvelles recrues satisfont largement aux attentes jusque-là. Avec trois victoires en autant de matchs, Everton occupe la tête de la Premier League (ex-aequo avec Leicester et Liverpool 12 points).

L’ancien du Real Madrid, James Rodriguez, régale depuis son arrivée. Le club est en pleine effervescence et les résultats sont plus qu’au-dessus des attentes pour Everton. 16 buts en 5 matchs, dont 5 victoires depuis le début de la saison. Trois succès en Premier League et deux en League Cup. Ancelotti ne veut pas changer une équipe qui gagne.

3. Ancelotti n’a rien dit au sujet de l’avenir de Bolasie

Après le succès contre Crystal Palace ce week-end (2-1), Ancelotti évoquait le cas d’une autre star de l’équipe qui n’a plus de temps de jeu : Theo Walcott. « Le problème est que la concurrence est vraiment élevée en ce moment. Parfois, il peut arriver qu’un joueur, comme Theo, ne soit pas concerné. Malheureusement, c’est la décision que je dois prendre et je ne suis absolument pas heureux de prendre ce genre de décision, de laisser de côté un joueur comme Walcott. Un joueur professionnel, sérieux à l’entraînement et toujours prêt. »

Ce discours pourrait bien coller à la situation de Bolaise. Sauf qu’à la différence de l’attaquant anglais, appelé dans le groupe, le coach italien n’a rien dit officiellement sur la situation de Bolasie. Toute la presse fait écho des envies du club de se débarrasser de Bolasie en l’envoyant en prêt ou en le bradant avant la fin du mercato. Ça sent bien la fin.

Le joueur continue de s’entraîner et croit en ses chances s’il est appelé par Ancelotti. A moins d’un retournement de situation spectaculaire, nous nous dirigeons vers la fin de l’histoire entre Everton et Bolasie.

Iragi Elisha/Footrdc.com


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Mercato : Yannick Bolasie vers le Brésil

Libre de tout contrat depuis la fin prématurée de...

Mercato : une nouvelle pige pour Yannick Bolasie au Royaume-Uni

La formation de Swansea City a officialisé la signature...

Turquie : la renaissance de Yannick Bolasie participe à la remontée de Rizespor en Super Lig

C'est fait, le suspense aura attendu jusqu'à la dernière...

Turquie : avec Rizespor, Yannick Bolasie écrase tout

La montée en Super Lig pour Yannick Bolasie et...