Marseille : la presse sportive française n’a des yeux que pour Cédric Bakambu

Date:

Buteur pour ses débuts avec l’Olympique de Marseille, Cédric Bakambu s’est attiré les louanges de la presse hexagonale. De son entrée à la 72e minute à son but (74e) et la conférence de presse sur le micro de Canal+, tout a été décrypté par la presse sportive en France. Florilège.

Pour Matthieu Grégoire de L’Equipe, Bakambu « a réussi un retour fracassant samedi. » Et au quotidien d’analyser son but, « d’une frappe croisée, sans contrôle, Bakambu piège Wuilker Fariñez, pour sa première réalisation dans ce Championnat de France depuis le 1er mars 2014. Il évoluait alors à Sochaux, le club qui l’a vu éclore. Parti mûrir en Turquie, en Espagne et en Chine, l’international congolais est réapparu aguerri et sûr de lui, affublé d’un surnom de super-héros un peu pompeux, « Bakagoal », mais plutôt bien senti hier soir. »

Pour FootMercato, c’était « des débuts rêvés pour la nouvelle recrue de l’Olympique de Marseille ce samedi, contre Lens. De bien beaux débuts donc sous ses nouvelles couleurs et ce n’est pas si souvent que l’OM s’offre de l’air en fin de match. L’attaquant ne pouvait rêver mieux ! » s’exclamait Constant Wicherek.

Mohamed Bouhafsi, ancien rédacteur en chef de RMC, actuellement à France 3 a trouvé « très impressionnant l’OM face à l’une des équipes les plus agréables de Ligue 1, le RC Lens. Guendouzi a étouffé les Lensois avec un très gros Rongier comme d’habitude. Gerson c’est beaucoup mieux et Bakambu c’est très encourageant, » écrivait-il sur Twitter.

Au-delà des éloges, Nabil Djellit, analyste pour Canal+, pense au mercato de Pablo Longoria. « Bakagoal a frappé. L’OM est en train de réussir un très gros coup dans la course au podium. Match abouti de l’OM. Bakambu qui marque vite. Tout ça est de bonne augure… »

Le but de Bakambu et son premier match réussi ont permis à Sébastien Denis, rédacteur en chef de FootMercato, de remettre les pendules à l’heure avec les détracteurs du buteur congolais. « Gnagnagna Bakambu ca vaut rien, Bakambu il jouait en Chine dans un championnat peté, Bakambu, on sait pas ou il en est physiquement. Je crois que là on a la réponse, » s’est-il contenté de tweeté.

Arthur Merle, pour Eurosport a trouvé qu’il était « impossible de rêver meilleurs débuts pour l’ancien Sochalien, qui a d’ores et déjà montré qu’il pouvait apporter tout ce dont Arkadiusz Milik manque. […] Son sourire était celui d’un minot. Celui d’un môme qui pouvait savourer, seulement deux minutes après son retour sur les pelouses de l’Hexagone, son choix de rentrer, d’une certaine manière, à la maison. »

Enfin, plus taquin, Florent Caffery de SoFoot, trouvait que « les hommes mentent, pas les chiffres. Deux minutes auront été nécessaires à Cédric Bakambu pour parvenir à la hauteur de Lionel Messi cette saison en Ligue 1 au classement des buteurs. Une talonnade rêvée, une accélération et une frappe ajustée pour faire comprendre à la France entière que le gamin de Vitry-sur-Seine n’était pas venu se la couler douce à l’OM après quatre années à cravacher en Chine. Et qu’avec son numéro 13 sur le dos, il avait bien l’intention de se mettre la cité phocéenne dans la poche. »

Comme quoi, Bakagoal s’est mis, en deux minutes, toute la presse hexagonale dans la poche. Pourvu que ça dure…

Iragi Elisha

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Échos +243 : buteur insatiable avec Braga, Simon Banza fait mieux que Lewandowski, Haaland et Bellingham

Au royaume des buteurs des championnats européens, le nom...

Linafoot : « Nous allons jouer pour gagner », Jean-Claude Loboko prévient Lupopo

Le Franco-Congolais, Jean-Claude Loboko est apparu, samedi 13 avril...

Linafoot : « Lupopo n’a jamais eu d’adversaire facile », Mohamed Magassouba

La phase retour des Play-offs en Ligue Nationale de...