Léopards : Chancel Mbemba victime d’insultes racistes sur les réseaux sociaux

Date:

Le capitaine de la RDC, Chancel Mbemba, a été victime d’un torrent d’insultes racistes sur les réseaux sociaux après le match nul 1-1 contre le Maroc lors de la Coupe d’Afrique des Nations dimanche.

Le compte Instagram de Mbemba a été la cible de nombreux utilisateurs qui ont répondu à ses dernières publications avec des émojis de singe ou de gorille, ou ont écrit des commentaires racistes.

Mbemba a eu un échange houleux avec le sélectionneur marocain Walid Regragui après le match. Cela a conduit à une mêlée entre les joueurs et les officiels des deux équipes, qui s’est poursuivie à la sortie du terrain et dans le tunnel des joueurs.

Regragui a suivi Mbemba après le match alors que le joueur était à genoux en train de prier dans un moment personnel. Mbemba a pris la main de Regragui, lui donnant une tape dans le dos, semblant penser qu’il s’agissait d’un échange amical. Mais le sélectionneur marocain a gardé la main de Mbemba, lui reprochant quelque chose. Le joueur a retiré sa main, d’un geste brusque, simulant l’arbitrage vidéo avant que les joueurs des deux camps n’interviennent.

Mbemba a laissé entendre aux journalistes après le match à San Pedro que Regragui l’avait insulté. « Je garde le silence, c’est mieux. Tout le monde me connaît, je respecte tout le monde. Mais je n’aurais jamais pensé entendre ce mot de la bouche de l’entraîneur », a déclaré Mbemba.

The Associated Press (AP)

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Affaire Héritier Luvumbu : « Je compte le remercier au nom du pays » Félix Tshisekedi

La vague de réactions autour de ce qui se...

Léopards : que se passe-t-il entre Sébastien Desabre et la Tunisie ?

La Fédération tunisienne de football a récemment été au...

Léopards : coup dur pour Lionel Mpasi et la RDC à la veille des éliminatoires de la Coupe du monde 2026

Coup dur pour Lionel Mpasi, gardien titulaire dans les...