Léopards : Quelle charnière centrale contre le Gabon ?

Le débat de celui qui sera ou doit être titulaire dans le but de la RDC fait rage. Entre le jeune Fayulu, Kiassumbua et Lunanga la concurrence sera au rendez-vous. Si le poste de gardien cristallise l’attention, un autre secteur de jeu laisse les observateurs divisés : la charnière centrale. Avec 3 joueurs potentiellement capables d’occuper le poste, Mbemba, Tisserand et Luyindama, le sélectionneur national aura des choix forts à faire d’ici le 14 novembre face au Gabon. Coup d’oeil sur les 3 possibilités qu’aura N’sengi Biembe.

Mbemba-Tisserand : la plus probable

En odeur de sainteté à Porto depuis quelques semaines, Chancel Mbemba part avec une longueur d’avance dans la tête de N’sengi. Lors de deux rencontres amicales de Léopards en octobre, le joueur formé à MK avait joué deux fois en charnière centrale en compagnie de Ava Dongo. En Allemagne, Marcel Tisserand enchaîne des titularisations avec les Loups de Wolfsburg. Si la situation sportive n’est pas la meilleure pour le Ministre de la Défense, sa qualité de relance liée à ses aptitudes en défense peuvent se révéler opportun à l’heure d’affronter les Panthères.

Tisserand-Luyindama : la surprise du chef ?

En l’absence de Ava Dongo, N’sengi pourrait concocter une surprise en défense avec Tisserand et Luyindama. Le premier reste propre à la relance tandis que le Boss est connu pour sa solidité, parfois douteuse. Il peut être dur sur l’homme quand il le faut à l’image de son duel avec Eden Hazard en C1 cette saison. Avec la vitesse de l’attaque gabonaise, Aubameyang et Bouanga, cette charnière-là pourrait faire du bien derrière. L’expérience européenne (Ligue des Champions UEFA) de Luyindama pourrait s’avérer nécessaire pour contrer les offensives adverses.




Luyindama-Mbemba : pourquoi pas ?

Elle est la moins envisageable mais pas l’impossible. Voir Luyindama associé à Mbemba serait la recherche de la solidité plus que de la finesse dans la relance. Pourtant, N’sengi est adepte du jeu repartant de l’arrière. Mbemba et Luyindama seraient également confrontés à la vitesse supersonique de Auba et Bouanga, ce qui pourrait en être de trop pour des joueurs connus pour leur jeu souvent lent. Luyindama reste approximatif dans la relance, Mbemba est solide mais tout d’abord milieu de terrain. Les deux associés seraient donc une compo très osée mais qui reste en option.

Alors qu’elle charnière centrale contre le Gabon au Stade des Martyrs ? Réponse au coup d’envoi.

Elisha Iragi/Footrdc.com

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer