Maroc-RDC : les Léopards s’offrent le droit de rêver grâce aux jokers de luxe

Date:

Opposée au Maroc pour le choc de la deuxième journée dans le groupe, la RDC a obtenu un match nul (1-1), qui lui laisse une carte pour sa qualification en huitièmes. Cédric Bakambu a raté un pénalty, Silas Katompa a offert l’égalisation après l’heure de jeu.

Au coup d’envoi, le onze congolais restait le même que contre la Zambie avec Mpasi, Mbemba, Kakuta et Bakambu en ossature principale. Dès l’entame, à la première minute, El-Neyssiri poussait Lionel Mpasi à la parade sur un coup de tête à bout portant (1er). D’entrée, pressés et sans schéma tactique face aux attaques rapides, les Congolais ont encaissé un but matinal (5e). Sur corner, Achraf Hakimi a ouvert le score sur une reprise au cœur de la surface, sans marquage (0-1). Apathique, la RDC subissait les assauts d’El-Neyssri mais voyait les occasions adverses fuir le cadre.
Romain Saiss, sur un coup-franc de Kakuta avait failli marquer contre son camp (32e). La meilleure occasion du match pour les Congolais en ce moment-là.

Suite à une blessure à la tête d’Inonga Baka, l’arbitre Peter Waweru accordait un pénalty sur la faute de Amallah (36e). Cédric Bakambu ratait son tir en touchant l’extérieur du poteau droit de Bounou (41e). Mpasi s’est montré présent sur les velléités marocaines en fin de première période (45+2). Malgré les 11 minutes de temps additionnels, les Congolais ne mettaient pas mis en danger Yassine Bounou. À la pause, avec 44% de possession et 3 occasions de buts, les Congolais doivent insister pour revenir au score en seconde période.

Changements payants en seconde période

En seconde période, Sébastien Desabre procédait à plusieurs changements, avec les entrées de Batubisinka, Mayele, Meschack Elia et Silas Katompa (62e). L’attaquant de Pyramids manquait une tête sur un centre d’Elia (64e) et les Congolais remettaient la pression avec un jeu haut dans le camp adverse.

À force presser, les Léopards obtenaient le sésame. Chancel Mbemba trouvait en profondeur Meschack Elia avec un ballon châtié, le pensionnaire de Young Boys servait sur un plateau Silas Katompa. Le nouvel entrant ne se faisait pas prier pour battre Bounou et remettre les pendules à l’heure (1-1, 76e). Dans les tribunes, les fans congolais, domines tout au long du match, dansaient le fimbu avec les joueurs au bord de la pelouse.

Le Maroc se découvrait et Elia semait la zizanie dans la défense manquant de peu d’offrir une galette à Moutoussamy (82e). Après la sortie de Pickel, blessé et remplacé par Tshibola, Mayele poussait Bounou à la parade (90e). Avec quelques frayeurs, Harit (92e) et Ayoub El-Kaabi (94e), les Congolais tenaient bon et arrachaient un précieux match nul (1-1), qui leur laisse avec toutes les chances en main pour viser une qualification lors du derby contre la Tanzanie, le 25 janvier.

Elisha Iragi

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Linafoot : Vita Club se saborde devant Les Aigles du Congo

Les Dauphins Noirs n'ont pas réussi une entrée en...

CAF LDC : Les huits clubs qualifiés pour les quarts de finale connus

La sixième et dernière journée de la phase de poules de...

CAF LDC : Florent Ibenge et Al Hilal, le quart est un graal

Le miracle n’a pas eu lieu pour Florent Ibenge...

CAF LDC : Inonga, Fabrice N’goma et Simba SC en quart

Simba Sport Club de la Tanzanie a joué jusqu’au...