Échos +243 : Patou Kabangu revient sur les raisons de son transfert du TP Mazembe au FC Saint Éloi Lupopo

Date:

Vainqueur de plusieurs trophées avec le Tout Puissant Mazembe, l’attaquant congolais Patou Kabangu s’était engagé en 2021 avec l’ennemi juré des Corbeaux, le FC Saint-Éloi Lupopo. Dans son passage sur le plateau de Dream Team ce jeudi 09 mai 2024, le joueur de 38 ans a livré la raison de son départ du TP Mazembe. La politique de rajeunissement de l’effectif mise en place par la direction des Corbeaux était à la base de tout.

Pour Patou Kabangu, la décision d’apporter un sang neuf au sein du club allait en totale contradiction avec son souhait de rallonger la durée de sa carrière. Il souligne toutefois une séparation à l’amiable après un entretien franc et sincère avec ses anciens employeurs.

« L’idée du renouvellement de l’effectif en enrolant les jeunes m’avait conduit à prendre ma part après avoir discuté avec le président Moïse Katumbi. J’étais venu chez les corbeaux à 16 ans, et le président m’avait pris comme son fils mais la nouvelle mesure ne cadrait pas avec mes aspirations, car j’avais encore l’envie d’évoluer dans le haut niveau du football. Voilà pourquoi j’avais pris du club la lettre de ma libération pour aller, premièrement chez DCMP et deuxièmement chez Lupopo après que je sois convaincu de son projet sportif après l’avènement de Jacques Kyabula à la tête de l’institution», a-t-il révélé.

Malgré sa signature chez au le club rival, Patou Kabangu continue à se considérer comme un enfant de la famille noir et blanc. L’attaquant indique ne voir aucun mal de finir son aventure professionnelle du côté du club de Jacques Kyabula, car précise t-il, cela reste uniquement une rivalité sportive qui permet au club de viser grand et rien de mal.

« Je suis un enfant de la maison qui part et revient constamment. Aujourd’hui, pourquoi je ne peux pas jouer pour Lupopo alors que nous sommes tous les mêmes ? Si j’étais allé en Zambie, Qatar, Belgique par exemple, je serai en train de jouer mais personne n’allait voir cela d’un mauvais œil. Je ne vois pas le mal de finir ma carrière dans un endroit où les supporters m’ont vu grandir, dans un endroit où je suis connu, même si c’est du côté de Lupopo », a-t-il conclu.

Patou Kabangu reste une légende du TP Mazembe, club avec lequel il a marqué l’histoire, en remportant de nombreux trophées, mais également en allant chercher la médaille d’argent lors de la coupe du monde des clubs 2010.

Gaël Hombo


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Léopards : Sébastien Desabre prolonge jusqu’en 2029 avec la RDC (Officiel)

L'histoire d'amour entre le technicien Français, Sébastien Desabre et...

AS VClub : sacrifier le présent pour un avenir incandescent, le plan secret d’Amadou Diaby

Investi président de l’AS VClub le 19 décembre 2023,...