Le FC Renaissance pillé de toute part.

Brillante et impressionnante au cours de la 22ème édition du championnat national, l’équipe de Football Club Renaissance enregistre en ce moment un indicible rush de départs.

Assuré de jouer la prochaine Ligue Nationale de Football après une mesure de relégation avortée, le club de la capitale s’apprête à afficher un nouveau visage facilité par les envies de départ de plusieurs cadres de son effectif.

Le groupe renais ayant pris part au précédent championnat a été liquéfié à 60 %. Désirés par plusieurs et Convoités par tous, certains joueurs ont choisi de quitter le navire renais avant son accostage.

Ils ont tous voulu partir !

Avec son transfert au Wadi Degla (D1 Égypte), le Congolais Manga Sissoko orchestre sans le savoir le début d’un exode massif à terme indécis. Le brésilien Anthony Vanderley suit en silence le chemin tracé. La suite est revêche ; Jésus Muloko, Rachid Asumani, Mukoko Sonombe et Christian Ngimbi plient bagages pour un voyage dans le voisinage. Le premier signe à l’AS Vclub et les trois autres au Daring Club Motema Pembe.

Même le taulier et capitaine Djuma Shabani ne portera plus la tunique Orange, désormais coéquipier de Chadrac MUZUNGU et Glody NGONDA.

Le Camerounais Ayuk TAKU dont l’avenir tarde à se dessiner semble bien avoir pris ses distances avec le club Fibo.

Vouloir retenir celui qui veut partir a été nébuleux pour le comté de Renaissance FC, sur qui plane actuellement l’obligation de bien recruter en vue de faire mieux que la saison passée.

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer