Linafoot D1 : Le Daring le regrettera-t-il ?

Il existe des erreurs dans chaque parcours, certaines sont admissibles, d’autres non. La deuxième catégorie est celle des erreurs aux conséquences parfois dures à supporter, le Daring y serait tomber sans le savoir. Éliminé de la Coupe de la CAF, après avoir bien évidemment atteint son objectif, les 8èmes de finale, le Daring est revenu en championnat pour côtoyer le sommet, finir au moins sur la deuxième marche du podium, synonyme de qualification en Ligue des Champions la saison prochaine.

L’Est, terre des bourreaux

Jouer la Champions ressemble depuis une décennie au duo Mazembe-VClub, le reste des clubs ont beau se battre sans obtenir gain de cause, sauf Sanga Balende en 2015. La taille de l’ambition Immaculée impose un travail acharné et un caractère particulier pour y arriver. Si non, les Verts et Blancs sont mal partis dans cette manche retour du championnat où ils sont très attendus. Les hommes de Isaac Ngata revenus dans la chaleur de la Linafoot après une expérience marquante en Afrique, ont concédé deux erreurs assez graves et, peut-être fatales dans cette marche tancée d’une concurrence diabolique.

C’est à l’Est, la partie du pays avec des clubs presque d’un même niveau, sans grand nom, mais souvent considérée comme une zone minée à empiéter avec autant de souplesse que de finesse, au risque de rentrer grimaçant. Le Daring avait l’information, mais n’a pu dévier l’épée de Damoclès levée sur sa tête. Au stade Joseph Kabila jeudi dernier, l’AS Maniema Union coincé (2-0) les Immaculés au pied du mur sans leur laisser une opportunité de panser la plaie de l’élimination en C2. Blessé dans son amour propre, le Daring droit partir de Kindu vers Goma où l’attendait un autre piège, l’AS Dauphin Noir, un club aux tendances VClubiennes à l’image de Maniema Union… Rien ne va bien se passer pour les Immaculés qui quittent le stade de l’Unité frustrés par l’insatisfaction du résultat nul (1-1) concédé face à la lanterne rouge du championnat.

Des faux pas qui vont peser !

Parler des erreurs peut paraître trop dur, un manque de respect pour les Unionistes et les petits Dauphins, il se trouve cependant que les non-victoires du Daring sur les deux derniers matchs vont peser lourdement. Tel un sprinter chargé des pierres dans son équipement, le Daring sait maintenant qu’il a perdu du terrain et ceder la facilité de trop y croire à l’habitué VClub qui n’est pas si extraordinaire non plus.

Pour 16 matchs joués, les Immaculés comptent 31 points, trois de moins que la JS Bazano (3ème) et cinq de moins que l’AS Maniema Union (2ème). Le championnat est encore long certes, mais des points perdus contre des clubs rarement classés dans le Big five national, sont souvent l’objet des regrets en cas de non atteinte des objectifs à la fin de la saison. Nous ne demandons si le Daring ne regrettera pas les 4 points laissés à Kindu et Goma en trois jours ? L’Afrique recherchée par tous, ne peut accueillir que trois clubs, pourtant la première place semble avoir déjà le nom de son occupant, il en restera deux si les Corbeaux tiennent la corde jusqu’au bout. Deux places pour l’AS Maniema Union, la JS Bazano, l’AS VClub, le Daring, ça sent l’odeur d’une première guerre mondiale transposée sur une compétition de football.

Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer