Linafoot : Maniema Union peut-il enfin franchir un pallier ?

Date:

Sortir de l’ombre du TP Mazembe et de l’AS VClub est le rêve de tous les clubs congolais, mais personne n’y est parvenu, jusqu’à présent. Les deux mastodontes ont pris le foot congolais sous leur emprise et se partagent le trophée du championnat depuis près de 15 ans. En début de saison, l’AS Maniema Union a, par son investissement et ses performances, montré des ambitions particulièrement poussées, révélant un rêve arcane, celui d’être champion.

Mais toujours est-il que le club de Kindu souffre dans la régularité. Intenables sur les premières sorties en playoffs, les Kambelembele ont flanché à mesure que la compétition avance, se trouvant aujourd’hui deuxième, avec le risque de compter 8 points de retard sur le leader Mazembe, qui a deux matchs en moins. Le vainqueur de la Coupe du Congo 2017 peut-il enfin franchir un pallier ? Quoiqu’il l’on dise, Maniema Union fait forte impression et reste un concurrent non-négligeable pour les premières marches du classement.

Affranchie de l’étouffante fraternité avec VClub

La montée fulgurante de Maniema Union tient aussi à son émancipation du clan VClub. Le locataire du stade Joseph Kabila était chaque saison obligé de faire le dos rond, afin de laisser briller son aîné VClub, qui, même en mauvaise santé, avait le privilège de finir dans le top 2, remporter le titre ou se qualifier pour l’a Champions League. Cependant, depuis les frictions entre le général Gabriel Amisi et Bestine Kazadi, tous deux ex-présidents de VClub, Maniema Union semble trouver sa place au soleil. Ce club appartient à M. Amisi, qui a décidé depuis trois saisons, d’en faire une équipe autonome, libérée de la familiarité avec VClub, où le Général n’a plus de fonction officielle. C’était le déclic. Maniema Union connaît une ascension inéluctable, abonné constant au top 4 du championnat depuis un long moment, le club veut faire plus que ça. Avec ses 5 victoires et un nul en 8 matchs de playoffs, MU, 16 points, talonne le TP Mazembe.

Une jeune équipe bâtie pour gagner

Les dirigeants de Maniema Union ne lésinent pas sur les moyens pour bâtir une équipe compétitive, à la dimension de leurs ambitions. À chaque pré-saison, le club Vert et Noir renforce ses lignes par des talents dénichés dans les 4 coins du pays et même ailleurs. Sous la houlette de Papy Kimoto, l’expérimenté technicien congolais de 48 ans, les joueurs recrutés ou obtenus en prêt, sont intelligemment intégrés au groupe, l’adaptation est expresse pour des résultats palpables. Le cas Jephté Kitambala en est la parfaite illustration.

Dans l’insouciance, la discipline et l’humilité, Maniema Union se façonne, se forge une identité de jeu, afin de répondre aux défis de son parcours. « Aujourd’hui, nous avons mal joué, nous allons continuer à travailler pour faire mieux la prochaine fois » avouait humblement Papy Kimoto, au sortir de la défaite (1-3) devant Lupopo, lors de la 4e journée des playoffs. C’est le schéma choisi par le club, ne pas se prendre la tête, rester sur un travail de perfectionnement continu. Ce de cette manière que les coéquipiers de Rodrigue Kitwa espère franchir un cap.

Répondre dans les grands rendez-vous !

Les clubs concurrents ont plus d’expérience, plus de moyens, et plus populaires, mais Maniema Union s’aligne à côté d’eux sans complexe. Son plus grand défi ; bousculer la hiérarchie, se frayer un chemin vers le sommet, une mission laborieuse. Pour y parvenir les Kambelembele ont la notable obligation de répondre présents dans les matchs face aux cadors. « Si tu veux être grand, tu dois affronter et battre les grands » la célèbre phrase du monde des sports qui a tout son sens dans l’ambition haussée de Maniema Union.

Pour le moment, les hommes de Papy Kimoto n’ont pas respecté le principe. Ils se sont troués face à tous les grands qu’ils ont affrontés, du moins dans cette phase aller des playoffs. Défaite contre le TP Mazembe à Lubumbashi et revers absolu contre Lupopo à domicile, puis un frustrant nul face à l’AS VClub, toujours à Kindu. Impossible de franchir un pallier sans être capable de faire tomber les principaux obstacles. L’AS Maniema Union demeure néanmoins intraitable devant les clubs du bas de tableau, chose qui risque de ne pas suffire dans sa conquête du graal.

À l’heure qu’il est, les objectifs du club sont résumés à une qualification dans l’une des Coupes Africaines Interclubs, le titre sera un exploit monumental. Puisqu’il n’y a plus de certitude que la RDC reprenne sa 4e place africaine perdue, et que la formule même de qualification (en Coupe de la CAF) demeure ambiguë, les protégés du général Amisi ont intérêt à tout faire, tout donner, pour finir à minima deuxièmes et être sûrs de faire le voyage de l’Afrique, quoi qu’il arrive. Il va falloir supplanter Lupopo qui pousse fort derrière et l’AS VClub.

Foot RDC


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Linafoot : Maniema Union plonge VClub dans le coma

L'AS Maniema Union est le nouveau bourreau de l'AS...

Linafoot : l’AS Maniema Union « toute puissante » devant les Aigles du Congo

Les Unionistes continuent d'entretenir les espoirs de poser la...

Linafoot : un chef-d’œuvre de Kitambala prive Lupopo d’un succès devant Maniema

Les cheminots de Lupopo enchaîne un deuxième match d'affilée...

Linafoot : Maniema Union déplume Les Aigles du Congo

Les Unionistes de Maniema ont réussi leur déplacement dans...