Mwinyi Zahera : Un retour en sélection contesté

Date:

Les Congolais voient en cet homme, le responsable de l’échec de Léopards à la prochaine édition du Championnat d’Afrique des Nations 2018.

Sans l’ombre d’un doute, Zahera Mwinyi était le successeur idéal de Florent Ibenge qui a préféré laisser avec la sélection locale.

Cet entraineur âgé de 55 ans a tout eu pour s’assurer d’une qualification en phase finale du CHAN : des joueurs en forme, un adversaire abordable, un stage bloqué au Maroc, bref tout ce dont a besoin un entraineur pour atteindre des objectifs comme ceux-là.

Avec le temps le choix porté sur cet homme par la Fédé vire à l’échec, une élimination par le Congo. L’impensable devient une réalité, la RDC ne pourra pas défendre son titre acquis une année plus tôt au Rwanda.

Cet ancien entraineur du DCMP n’a jamais fait preuve de grand savoir chaque fois qu’il a été appelé ou mis aux défis. Au sein du Club Immaculé, Zahera était obligé, par insuffisance des résultats, de prendre ses distances.

Dans l’ombre de Jean Florent, Mwini a œuvré comme dans le temps où le paternalisme était bien un mode de vie idéal. Ironie du sort, sa titularisation en tant que sélectionneur ne s’est résumée en un mot : « Echec ».
C’est à se demander si seulement, Mwini n’était pas fait pour être dirigé ? A première impression, les faits confirment cette thèse. Patron du staff Technique du DCMP, Zahera n’avait jamais fait l’unanimité dans ses choix, ses décisions et résultats obtenus.

Son départ était chanté dans la famille du DCMP comme un refrain d’une longue chanson de sebène. A son départ, son remplacement, OTIS, a su faire ce dont il n’a pas pu réaliser : une qualification en deuxième compétition de la Confédération Africaine de Football. Tout-porte à alors à dire qu’il a échoué.

Aujourd’hui, son retour en sélection est mal vu par les Congolais qui trouvent en lui une responsabilité sur la non-qualification au Chan. La décision de Fédération est vue comme une trahison en qui on ne sait plus faire confiance.

A l’épreuve ce samedi à Monastir contre la Libye, Zahera sous le coup de critique, s’apprête à revenir aux cotés de la sélection sur ce qui parait, pour l’instant, comme une dernière chance de la RDC pour une qualification en Russie en 2018.

Footrdc.com


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Mwinyi Zahera rebondit dans un club ambitieux de la Tanzanie

L'ancien entraîneur du Daring Club Motema Pembe a visiblement...

Écho +243 : Mwinyi Zahera s’incline pour sa première avec les Young

Tout juste arrivé à la tête du staff technique...

RDC : Le record insolite battu par Mwinyi Zahira

Pendant que certains se distinguent dans l'excellence, d'autres se...

CHAN 2018: Ce qu’il faut attendre de Mwinyi Zahira.

Il l'avait dit, c'est désormais officiel. Florent Ibenge ne...