20 MAI, MAZEMBE UN NOUVEAU DÉPART AVEC KATUMBI

le 20 mai 2019 annonce le retour d’un grand sportif en République Démocratique du Congo. Eloigné de la RD Congo pour des raisons politiques qui ont fini par trouver une ussue favorable, Moise Katumbi, le Président de la toute puissante équipe africaine de la RD Congo, le Tout Puissant Mazembe s’est finalement décidé de regagner la ville cuprifère en cette même date.

Une annonce faite peu après l’élimination de Mazembe en demi-finale de la Ligue des Champions de la CAF par l’Espérance Sportive de Tunis (0-1 et 0-0).

Une motivation de plus

Certainement que cette élimination si près de la finale de la plus prestigieuse compétition des clubs africains a été pour quelque chose dans la prise de cette décision. Un match de demi-finale retour joué à domicile après le score du match aller (0-1) ne pouvait pas priver les Corbeaux d’une finale si et seulement si son Président était sur place. « Il est difficile de rester orphelin pendant trois ans » a-t-il déclaré après ce décevant match retour.

Trois ans d’absence non sans titre majeur

En sa présence en 2016, Mazembe avait signé un doublé, coupe de la CAF et championnat national. L’année d’après, soit 2017, les ennuis politiques contraignent Moïse Katumbi à s’éloigner de son club, mais lhomme est resté sur une bonne dynamique puisque Mazembe préserve ses acquis de 2016.

2018, le poids de l’absence et ses conséquences

Si en 2017, les Corbeaux avaient réussi à maintenir le cap, 2018 va tout changer puisqu’au terme de la saison; le blanc du club va dominer sur le noir et priver aux Badiangwena le moindre trophée. Pas de titre sur le continent (quart de finale en C1), moins encore sur le plan national où les Corbeaux terminent second.

2019, la reconquête

Les objectifs étant déjà fixés avant même qu’une nouvelle saison ne commence, il faut donc renouer avec les titres tant en national que sur le continent. Avec un trésor MPUTU qui a presque retrouvé son génie, il y avait de quoi espérer mieux que l’année précédente.

Ce qui sera fait puisque les Corbeaux franchissent un cap, celui de quart de finale de la Ligue des Champions, éliminés en demi-finale. En national, ils renouent avec le titre et de la plus belle des manières. Une progression qui a manqué le couronnement continental, un défi que Moïse KATUMBI veut certainement relever pour l’année 2020. D’où l’obligation de revenir et de voir les choses en interne.

Un retour défi

Sous l’ère KATUMBI, Mazembe a tout gagné ou presque. Son absence accompagnée de la réduction du budget et par conséquent les ambitions du club aussi.

Son retour est attendu pour tout remonter, tout revoir à la hausse, du budget au titre le plus prestigieux sur le continent « la Ligue des Champions de la CAF » on pourra ainsi dire qu’il est réellement de retour.

Horsaison.cd

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer