Football : Les meilleures punchlines du clash entre la FECOFA et le ministère des Sports

Date:

Placés sous le collimateur d’une inévitable obligation de travailler en collaboration harmonieuse et saine, les deux organes sont rongés depuis quelques heures par des divergences inaccoutumées.

Le mobile de leur désaccord est la sélection, à ce qui reste connu jusqu’ici. Ainsi les deux patrons se sont offerts un échange médiatique climatérique ; après la défection d’un groupe des Léopards décriant le manque de bonne organisation.

D’un côté Constant Omari président de la Fédération et de l’autre Papy Nyango ministre des sports. Les dernières heures ont été bien animées par le signe des relations plus que tendues entre les deux. Nous avons sélectionné les top 4 de surprenantes déclarations faites par l’un à l’endroit de l’autre.

1. « Tous les ratés du présent stage lui sont imputés, en grande partie. » lançait le constant président de la FECOFA au ministre ayant les sports à sa charge.

2. « Il refusait notamment de signer les ordres de mission des Léopards A, les U20 ainsi que les U17 ». Poursuit-il.

3. « Le Ministre Papy Niango n’a pas accepté à la proposition du staff technique d’affréter un avion Congo Airways. Il a évoqué des raisons de trésorerie publique ». Conclut-il

Asphyxié dans son coin, le ministre ne s’est contenté d’encaisser les coups sans réagir. Sa riposte est unique et fracassante mettant en déroute la vélocité de la Fédération.

C’est notre quatrième punchline.

4. « On ne peut pas dépenser 1 millions de dollars juste pour une équipe nationale, on a des ponts à construire, des routes… » a déclaré Papy Nyango sur les ondes de la Radio Okapi.

Les deux hommes semblent lancés dans un dantesque épisode de déclarations déconcertantes. Dossier à suivre.

Rédaction/Footrdc.com


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related