Quand Florent Ibenge juge la politique et la faiblesse de l’AS Vclub.

Alors que tout le monde le fait endosser la responsabilité des derniers mauvais résultats du club de la capitale, Jean Florent Ibenge ne compte pas se livrer. Le technicien de l’AS Vclub a abordé au micro de digital Congo ce qui manque à son équipe ; un bon finisseur. « On a fait notre recrutement et puis on a dit qu’on allait ajuster. On est dans la deuxième phase et C’est vrai on est à la recherche d’une personne capable de finir les actions« . A-t-il dit.

Des propos qui concordent à ceux prononcés après l’élimination de son équipe en Ligue des Champions Africaine. Le Coach des Dauphins Noirs se montrait moins clément à l’égard de la direction du son club qui chaque se contente de céder les joueurs chaque saison  » Je pense qu’aujourd’hui personne ne peut reprocher le jeu de Vclub, le jeu de Vclub était très intéressant. Il nous manque la finition. Mais voilà II faut qu’on continue à travailler ce côté qui nous manque un petit peu. Chaque année ça change un peu. On n’est pas un club qui peut garder ses joueurs tous les temps, on a des joueurs qui partent et d’autres qui arrivent et il faut continuer à travailler pour y arriver ». Propos de Florent Ibenge après la match disputé à Kinshasa contre Difaa El Jadida.

La finition et encore la finition

Récemment face à Sanga Balende, le sorcier noir entonné la même chanson « Donc, ils nous ont proposé des attaques placées malgré qu’on eu des occasions mais en ce moment on souffre un peu dans la finition. On n’a pas pu marquer sur les occasions qu’on a eues et après on n’était pas à l’abri d’un deuxième contre voilà ce qui s’est passé. »

On sait maintenant ce qui manque à l’AS Victoria Club de Kinshasa.

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer