RDC : « Le budget du ministère des sports est épuisé depuis mars. Ils ont déjà tout bouffé » Nicolas Kazadi (ministre des finances)

Accusé de bloquer plusieurs dossiers des fédérations sportives, le ministre des finances est sorti de son silence pour éclairer la lanterne. Au cours de la conférence de presse sur la troisième revue du programme FEC, le patron des finances en RDC n’a pas manqué de glisser un mot sur la situation financière du ministère des sports et loisirs que dirige Serge Chembo Nkonde

Pour ce qui concerne les sports, le budget du ministère des sports a été épuisé depuis février – Mars. Ils ont tout bouffé. Ce que nous leur donnons, c’est par notre volonté. Parfois nous prenons l’argent des autres personnes pour leur donner a lâché Nicolas Kazadi qui était aux côtés du Ministre d’Etat, Ministre du Budget ; de la Vice-Ministre des Finances, de la Gouverneure de la Banque centrale du Congo ; et du Représentant Résident du Fonds Monétaire International.

2,7 millions USD dépensés par Serge Nkonde ?

S’il faut se référer aux propos du ministre des finances, tout porte à croire que le ministère des sports a dépensé pas moins de 2,7 millions (USD). Cette somme est, d’après les services du ministère du budget, l’essentiel des dépenses allouées au secteur de sports et loisirs, et orienté vers les interventions économiques, sociales, culturelles et scientifiques.

Déjà en mars 2022 dans leur article, nos confrères de zoomeco.net renseignaient que les dépenses du secteur de sports et loisirs ont été fixées à hauteur de 5,4 milliards de Francs congolais (CDF) soit plus de 2,7 millions USD. À ce niveau ajoutait le site, le taux d’exécution des allocations budgétaires du ministère des sports et loisirs était de l’ordre de 55,5% au cours de deux premiers mois.

La même source renseigne aussi qu’au cours de ces deux premiers mois, l’enveloppe allouée à la rémunération était estimée à 453,4 millions de Francs congolais (CDF) et 94 millions de CDF alloués pour le fonctionnement du ministère. Il faut souligner que les dépenses effectuées par le ministère de sports et loisirs au cours de cette période ne concernent pas les dépenses engagées pour les préparatifs des équipes nationales. Pour l’ensemble de l’exercice budgétaire 2022, le Gouvernement congolais devrait débourser 32,7 milliards de Francs congolais (CDF) pour le secteur de Sports et Loisirs en République Démocratique du Congo.

Ce n’est pas la première fois que le ministère des sports et loisirs fait ce dépassement financier. En 2021, la loi de finances renseignait que les dépenses du ministère des sports et loisirs étaient plafonnées à 14 milliards FC (7,1 millions $). Au regard des statistiques du ministère du budget. Le secteur avait déjà épuisé ses crédits budgétaires depuis fin septembre 2021.

La Rédaction

Vous pourriez aussi aimer