Relégation du FC Renaissance : Un haut responsable des Sports Congolais s’y oppose fermement

Ce n’est plus un secret pour personne ; le comité de la Ligue Nationale de Football a maintenu sa décision excluant le FC Renaissance du championnat de première division, Décision conséquente aux troubles orchestrés par les supporters du club Orange lors du Derby Kinois perdu(1-2) face aux Dauphins Noirs de L’AS Vclub.

Comme Footrdc.com l’a précédemment annoncé, ces sanctions prises en l’encontre de Renaissance FC divisent sérieusement les tendances du Football en République Démocratique du Congo.

Si la Linafoot justifie sa position par le cas de récidive, certaines personnalités ne veulent pas l’entendre de cette oreille, affirmant que les grands clubs de ce pays ont par le passé commis des actes pires que ceux du récent derby, à aucun moment ils ont été relégués en division inférieure.

Pour Barthélémy OKITO, secretaire national aux sports, invité ce matin sur RAGA FM « C’est du deux poids, deux mesures ».

Il renchérit ses idées en rappelant les bévues qu’il y a eu dans notre Football, « À Lubumbashi, Simba a été empêché d’aller jouer son match, il y a les gens de DCMP qui ont été frappés à Mbuji-Mayi, Combien de fois l’équipe de Lupopo a cassé les sièges du Stade KIBASA MALIBA ? » s’interroge-t-il.

Monsieur OKITO condamne tout de même les actes posés par les Banas Fibo (Supporters de Renaissance), et admet toute autre sanction que la relégation du Club de l’Eveque MUKUNA.

Le secrétaire aux sports s’ajoute à la liste des dirigeants du football Congolais contre la décision prise par la Ligue, qu’ils jugent très sévère.

C’est le début d’un feuilleton.

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer