TP Mazembe: Véritable ménage chez les Corbeaux

Décidément les jours se suivent et se ressemblent au temple des mangeurs des crocodiles.

Restrictions budgétaires

Déjà le club a frappé un gros coup en prolongeant le jeune technicien Pamphile Mihayo pour une nouvelle aventure d’une saison. Pas question de chercher le sorcier blanc qui va ruiner les caisses du club, on consomme local chez les Crocodiles.

Restructuration du club

Le projet Katumbi, c’est maintenant! Avec son centre de formation avec deux académies, le TP Mazembe a préparé son avenir . L’année 2016 en est une illustration parfaite d’un projet anodin devenu au centre de toutes les attentions du Congo et du globe .

Avec des jeunes à l’instar Mundeko , Zola Ushindi, Malango , le TP n’a non seulement préparer l’avenir maos aussi a évité les charges liées aux transferts internationaux.

Des départs qui ne laisseront aucun vide

Déjà avec le jeune Mika, Mazembe s’est passé de service de Mbedi qui devra voir ailleurs après la résiliation à l’amiable du contrat avec le TP Mazembe. Autre départ dont la succession est assurée par un pur produit centre du club, Ushindi Chico, celui de Patou Kabangu.

Après son aventure au Qatar, Kabangu ne s’est jamais imposé dans l’effectif rajeuni du TP Mazembe. Ezau a longtemps était abonné au bon de touche et grandins du Stade Mazembe.

Adjei s’en va en fanfare

Auteur de 25 buts depuis son arrivée en 2013 à Kamalondo en provenance de Kotoko, Adjei Nii a été d’un grand apport cette année chez les Corbeaux.

Nii , décisif lors des grands rendez-vous

Le Ghanéen de 29 ans à offert la Coupe Nationale au TP en match retour des play-offs face à Vita Club, dans ce classico du 19 juillet et devant les Sud Africains de Super Sport en finale aller de la C2 pour le 2e but qui a permis aux Corbeaux de reprendre l’avantage le 19 novembre dernier à Lubumbashi.

« Salut Daniel et merci pour tout! » Peut-on lire sur le site du club.

Footrdc.com 

Vous pourriez aussi aimer