C2 CAF : Le Tout-Puissant Mazembe en route vers le doublé ?

Depuis sa brillante qualification en demi-finales face aux Soudanais d’Hilal El Obeid dimanche, le club du sud de la République Démocratique du Congo s’est replacé dans la route d’un deuxième titre consécutif en coupe de la Confédération Africaine.

Tout est parti d’une élimination précoce en Ligue des Champions de la CAF devant la modeste formation de Caps United. Le TP s’est retrouvé en C2 comme en 2016 ( l’année du premier titre ). A l’époque la clairvoyance a présenté le Mazembe comme une équipe ordinaire, en méforme et presque sans ambition, pourtant il n’en était pas ainsi.

Pamphile MIHAYO pour une nouvelle vision

Les dirigeants du club décidèrent de déloger Thierry FROGER pour faire confiance à Pamphile MIHAYO, un enfant de la maison, joueur mythique et longtemps coach assistant sur le banc des Corbeaux. Avec lui, le rêve oublié reprend forme. Mazembe redevient conquérant, assume son statut de grand club même dans la compétition inférieure à la C1.

Pour accéder aux huitièmes de finale,  Mihayo et ses poulains se débarrassent de la J.S. Kabylie avant de terminer premiers de leur groupe au terme d’une rencontre riche en suspens livrée contre les Guinéens de l’Athlétic Club HOROYA.

L’idée de brandir une deuxième coupe de suite est désormais une obsession, un rêve caressé et entretenu.

Volonté et détermination

Pour arriver à cet exploit, les corbeaux devront compter sur la volonté d’un jeune entraineur soucieux de s’inscrire parmi les grands mais également sur un groupe des joueurs talentueux unis, motivés et déterminés pour mener le bateau Mazembe à un accostage idéal et paisible .

Le chemin du titre est ouvert pour les corbeaux, plus que deux obstacles à franchir ; le premier s’appelle FUS Rabat du Maroc que les Bandiaguenas devront affronter ce dimanche pour le compte de la demie finale aller. Un match à bien négocier quand on sait que le match retour au Maroc ne va guère ressembler à un match de plaisir.

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer