Mercato : Les deux raisons pour lesquelles Mbemba ne signera pas à Porto

Le transfert de Chancel Mbemba à Porto est au point mort. L’international congolais indésirable chez les Magpies, est toujours dans attente d’un club qui peut le relancer.

Trois clubs belges avaient tenté l’approcher, mais Newcastle n’a pas été facile à convaincre. Anderlecht, Standard de Liège et le Club Bruges ont fait marche arrière.

Le FC Porto est le dernier club à être entré en lice. Le champion du Portugal était prêt à tout pour enrôler le capitaine de la République Démocratique du Congo. Mais deux détails ont peut-être fait capoter ce transfert.

1. L’intransigeance de Newcastle




Même sans la certitude de l’utiliser la saison prochaine, le club anglais n’a aucune envie de brader le joueur recruté en 2015 pour 10 millions d’euros. Ce serait la cause principale de l’échec dans ces négociations entre dirigeants portugais et anglais.

Selon plusieurs médias, le club du Tyneside réclamerait huit millions d’euros à Porto, alors que ce dernier n’en propose que six. Le champion d’Europe 2005 a tout tenté pour convaincre Newcastle, sans succès. Du coup rien n’a évolué dans les pourparlers.

2. Porto obligé de voir ailleurs

Chancel Mbemba a longtemps été la priorité des lusitaniens, la somme exigée par les Magpies les aurait-elle poussé à voir ailleurs ? C’est ce que croient savoir les tabloïds portugais. Le mercredi dernier, le FC Porto officialisait la venue du défenseur suisse Saidy Janko en provenance de Saint Étienne, pour un transfert évalué entre deux et trois millions d’euros. Une belle opération, estiment la direction. Cette nouvelle pourrait-elle empêcher Chancel Mbemba de poser ses valises au pays de Luis Figo… Difficile d’envisager le contraire. Les bleus et blancs sont spécialistes de transferts à moindre coût, reste à savoir s’ils reviendront à la charge dans le dossier Mbemba.

Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer