Actus-Clubs : Le FC Renaissance sous la menace de la haute instance.

Déjà inquiété par le comité de la Ligue Nationale Football, le FC Renaissance du Congo pourrait voir ses maux prendre une autre dimension.

Selon des informations à notre possession, le Club Orange serait passible des sanctions émanant de la FIFA.
Il est reproché à l’écurie congolaise le non respect des contrats signés avec ses joueurs expatriés, une résiliation arbitraire torpillant les clauses inscrites dans lesdits contrats.
Le cas cité est celui concernant les trois joueurs brésiliens ; Jorge Hamilton, Alexandre Santana, Rosivaldo récemment enrôlés dans les rangs du club fibo, les contrats de ces derniers ont été résiliés sur la simple volonté du comité de Renaissance sans la moindre convention entre les deux parties. Une conduite non-réglementaire dont les retombées pourraient être amers.

A en croire, notre source ; les agents de ces athlètes auraient décidé de porter plainte au Tribunal Arbitral de Sport de la FIFA afin d’obtenir des éventuels dédommagements de la part du FCR. Si cela venait à se confirmer, le club de l’évêque MUKUNA pourrait être la cible des grosses sanctions, tant sportives que financières.

Dossier à suivre.

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer