CS Don Bosco : du club ambitieux au paradis de l’angoisse

Date:

Le CS Don Bosco avait des dents longues. Qualifiés en en phase des playoffs de la Linafoot D1, les Salésiens n’ont pas couvert de secret leurs ambitions de finir sur les places qualificatives aux compétitions africaines interclubs. Le rêve salésien s’est transformé en un cauchemar en pleine insomnie tout au long de la phase des playoffs. Le séjour de Don Bosco n’avait rien à envier à une traversée du désert, un parcours en proie aux affres d’un dégoût mortel, que l’accoutumance de défaites n’avait pu guérir.

Les ambitions africaines du club bleu et blanc ont vite été comprimées dans un étau implacable. Le CS Don Bosco avait résorbé silencieusement ses peines, sans avoir pu jamais ni s’en affranchir. Le nul (1-1) en ouverture face à Lupopo au stade Frédéric Kibasa Maliba, le 02 mars 2024 a été très flatteur. Derrière, les eunuques ont enregistré des défaites. Une période sombre dans la pénombre de la rudesse du championnat jusqu’à tomber dans la plus insupportable des agonies.

Crise financière rimant avec la crise de résultats

Le rêve africain de Don Bosco a été étouffé en pleine éclosion. Derrière le nul contre le cheminots de Lupopo, les Salésiens ont enchaîné 3 défaites, en l’occurrence, contre Maniema Union, Lubumbashi Sport et le TP Mazembe. Un passage à vide couronné par des statistiques maigrichonnes pour Loboko et ses hommes. La crise de résultats est venue donner un écho à une autre crise bien plus profonde : la crise financière.

Entre non paiement, manque de primes, le CS Don Bosco a affiché un tableau peint de la dignité reconnue au domaine exclusif des ambitieux à rebours et des excavateurs du néant. Le moral du groupe n’a pas résisté longtemps à la corrosion du découragement. Les joueurs demandent l’implication de Moïse Katumbi (président du TP Mazembe) pour apurer les arriérés de 3 mois. Le comité Simon Pilipili n’avait pas encore imaginé l’ampleur du défi pour se tailler des ambitions XXL puisées dans une source désormais tarie et dont la prospérité n’aura été qu’éphémères.

Le CS Don Bosco, l’heure du bilan

Évoqué le bilan des Salésiens de Don Bosco, c’est comprendre la vie d’un damné. Le club de Lubumbashi a été sur le chemin de la croix. Don Bosco a vécu l’une des pires existences en Linafoot D1 depuis la dernière décennie. Avec seulement 8 points en 14 matchs et 8 buts inscrits contre 23 buts encaissés, les Lushois ont fait preuve de la plus inquiétante fébrilité offensive et défensive. Le résultat au terme de la saison est bien loin des prévisions.

Classement | Don Bosco
Place : 7ème
Matchs Gagnés : 2
Matchs Perdus : 10
Matchs nuls : 2
Buts Marqués : 8
Buts Encaissés : 23
Points : 8

Foot RDC


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Amical : face à Augsburg de Samuel Essende, Jean Baleke ouvre son compteur avec Young Africans

Fraîchement recruté à Young Africans, Jean Baleke Othos a...

Amical : Yoane Wissa et Silas Katompa étincelants

Les internationaux congolais Silas Katompa et Yoane Wissa ont...

Mercato : un nouveau défi pour William Balikwisha en Belgique

Longtemps annoncé, c'est désormais officiel, William Balikwisha quitte le...

Mercato : Maniema Union blinde Jephté Kitambala

L'AS Maniema Union vient d'annoncer la signature de contrat...